Collection n° 03

extrait
Editorial
Jean-Philippe Bretin, Vanessa Dziuba, Julien Kedryna, Marine Le Saout, Sammy Stein, Antoine Stevenot
(p. 1)


Plus que jamais, le sous-titre de la revue « autour du dessin » prend tout son sens. Dans de nombreux articles, le dessin est la raison qui nous pousse à rencontrer l'artiste, sans pour autant rester le sujet principal de l'entretien. Certains d'entre eux, réalisés par e-mail dans les numéros précédents, nous ont permis de constater l'importance de la rencontre réelle avec les artistes, privilégiant la spontanéité des réponses mais aussi la possibilité d'aborder plus naturellement certains aspects de leur travail ou de leur quotidien.
Cette année, nous avons convié deux nouveaux rédacteurs. FibreTigre, expert en fictions interactives, interroge l'américain Lord Jon Ray et offre, par sa connaissance aiguë de l'univers Heroic Fantasy, de précieuses clés au lecteur néophyte. Comme une heureuse coïncidence, nous avons rencontré Bill Kartalopoulos, spécialiste américain de la bande dessinée, à qui nous avons confié l'entretien avec Benjamin Marra, sans savoir qu'ils étaient amis. Ces nouveaux contributeurs ont été conviés pour leur expertise, chacun dans leur domaine, à la suite de rencontres propices à l'élaboration de la revue.
Le sommaire met en avant notre volonté d'ouvrir le champ du dessin à d'autres voies : du dessin prolifique et grouillant comme celui de Shoboshobo aux installations de Lætitia Gendre, en passant par le travail narratif de Fabio Viscogliosi, traversé par l'écriture et la musique, nombre d'artistes interrogés ici explorent avec aisance, en sus du dessin, d'autres pratiques artistiques. La singularité des formes des entretiens nous tient toujours à coeur. Ici, un projet de collaboration entre Thomas Mailaender et Dominique Théâte trouvera sa finalité dans la revue.
Enfin, après avoir organisé une vingtaine d'expositions et événements autour du dessin au Kiosque/images ainsi qu'à la librairie-galerie le Monte-en-l'Air à Paris, nos activités nous ont menés à répondre à une invitation du centre d'art contemporain de Lacoux, situé entre Lyon et Genève, dans le Bugey. L'occasion de réunir une sélection d'oeuvres d'artistes des trois premiers numéros dans un espace physique, selon les principes mis en place dans la revue. Trouver des correspondances, se frayer des passages, proposer des associations entre des pratiques et démarches que tout pourrait opposer, si ce n'est ce qui les unit : le dessin comme point de départ.


 haut de page