Toguo / Cissé (livre / DVD)

extrait
Toguo / Cissé, Confrontation et interférences / Two african stones
Delphines Calmettes et Alban Cordier-Labasse


Dans le OFF du Dak'Art

Du 7 mai au 30 juin 2010, la galerie de l'Institut français de Dakar, Le Manège, présentait l'exposition Toguo / Cissé dans le cadre de la 10ème édition de la biennale de l'art contemporain africain Dak'Art. Créée en 1989, la biennale de Dakar est actuellement le seul événement consacré aux arts visuels en Afrique avec la biennale de la photographie de Bamako et la Joburg Art Fair de Johannesbourg. Elle rassemble une grande partie des artistes du continent pour qui cette rencontre représente un terreau inespéré d'échanges et de contacts qui aboutissent souvent à des projets d'exposition, d'édition, ou à des résidences d'artistes extrêmement précieuses dans leur évolution. Si en 2010 l'édition du Dak'Art s'est vue enterrée avant l'heure par ses détracteurs qui voyaient en elle l'expression de la dégénérescence d'une politique culturelle nationale bancale et le désengagement de ses partenaires, elle s'est néanmoins distinguée par la prédominance d'un OFF particulièrement dynamique, et par une résilience nouvelle portée par les artistes eux-mêmes. C'est dans ce contexte que l'exposition Toguo / Cissé a été programmée, affirmant ainsi sa volonté de s'associer pleinement à la biennale de Dakar.


Galerie Le Manège

Ancien bâtiment militaire colonial qui servait de manège à chevaux, la galerie Le Manège a été restaurée puis inaugurée en 2005 pour devenir l'espace exclusivement dédié à l'art contemporain de l'Institut français et du Service de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade de France au Sénégal. Avec une quarantaine d'expositions à son actif qui tentent de refléter à chaque fois les aspirations d'une coopération artistique vive et pertinente au Sénégal, elle s'inscrit aujourd'hui dans le paysage dakarois comme un lieu phare qui allie un caractère patrimonial singulier à une programmation rythmée, stimulante et pensée. Depuis 2008, elle explore tous les champs de l'expression en Afrique avec des éclairages particuliers portés sur la photographie, l'architecture, ou les arts numériques. Une de ses principales vocations est aussi de créer des ponts et des espaces de collaboration avec les institutions et les acteurs artistiques sénégalais, comme avec la biennale de l'art contemporain africain de Dakar dont elle a présenté la sélection design en 2008. Elle impulse également des rencontres entre des plasticiens et des acteurs d'autres disciplines comme les arts du spectacle ou le monde littéraire et elle privilégie des synergies d'actions et de pensées entre des artistes africains et français.

(…)



 haut de page