les presses du réel

La Spatialisation du dessin dans l'art américain des années 1960 et 1970

table of contents
Préface de Dario Gamboni

Introduction

1968 : année graphique
Objet du livre
Foyer géographique et cadre temporel
Définir le dessin

Première partie
La place du dessin dans la pensée critique et dans les pratiques artistiques des années 1960 et 1970 : de l'œuvre sur papier à l'œuvre dans l'espace tridimensionnel

Une historiographie lacunaire des médiums artistiques ou l'impossible contemporanéité du dessin
La place du dessin dans la doctrine esthétique du formalisme
La sculpture minimaliste et la réforme des normes de production et de réception de l'art
Le retrait de la visualité dans l'art conceptuel
Penser, dessiner
L'actualisation des formes de dessin : le working drawing, le diagramme et le certificat
Des collections de papier : la valeur économique du dessin

La spatialisation du dessin comme produit de l'intermédialité
Les définitions du médium
La notion de « spécificité du médium » (Clement Greenberg)
Le maintien et le rejet simultanés des catégories artistiques
Vers une intermédialité possible
L'intermédialité de la sculpture et du dessin
Le dessin dans l'espace
La capacité graphique de la sculpture
La sculpture de Fred Sandback : sculpture sans masse ou dessin tridimensionnel ?
La notion du « champ élargi de la sculpture » (Rosalind Krauss) : l'intégration des formes du dessin au développement des pratiques sculpturales

Deuxième partie
Les pratiques de spatialisation du dessin hors de la feuille de papier

La performance : donner à voir le dessin en train de se faire
L'interdisciplinarité originelle de la performance
Les prémices (Fluxus et Robert Rauschenberg) : dessiner et effacer
Le dessin comme moyen et dessein de la performance
Tom Marioni : l'épreuve physique du dessin
Carolee Schneemann : le corps comme « machine à dessiner aléatoire »
Le dessin processuel
William Anastasi : le corps en mouvement
Robert Morris : la tâche du dessin
Filmer le dessin et dérouler sa ligne temporelle

Du corps à la sculpture : l'expansion spatiale du dessin
Le dessin dans le plan du papier
Dorothea Rockburne : d'un pli, le papier comme agent de l'œuvre
Gordon Matta-Clark : la découpe ou l'expérience de la sculpture par le dessin

Vers une plasticité du dessin
Richard Tuttle : le dessin kinesthésique
Patrick Ireland : dessin et perception
Robert Breer : le dessin cinétique

Le dessin sur les plans architecturaux (murs et sols)
Sol LeWitt : l'extension de l'espace bidimensionnel
Mel Bochner : entre objectivité et perception
Ian Wilson : l'espace de la sculpture

Le dessin à l'échelle terrestre
Walter De Maria : l'anticipation de la sculpture
Michael Heizer : le système traditionnel des beaux-arts à l'épreuve de la nature
Dennis Oppenheim : la transcription de sources graphiques dans l'espace
La photographie des earthworks : « la graphisation » des formes

Troisième partie
L'agent institutionnel : l'exposition du dessin ou sa définition appliquée

Vers une visibilité accrue du dessin
La place du dessin dans les institutions américaines
La création du Drawing Center à New York, en 1977
Définir le dessin au sein du musée : l'exposition comme discours
Les word poems (dès 1957) de Carl Andre
Les Slate Grinds (1973) de Robert Smithson
L'intégration du dessin aux expositions d'art contemporain
La dimension de diffusion : le règne de la pensée, l'ère du papier (valorisation des notes, diagrammes et autres documents)
La reconnaissance du dessin d'architecture
La dimension de création : le support mural
Une typologie des formats de l'exposition collective du dessin contemporain
Les expositions avec appel à candidatures
Les expositions examinant le sujet du dessin en tant que médium

Une mutation à l'œuvre dans les expositions de dessin contemporain : l'exemple de New York, 1973-1979
Trois institutions new-yorkaises face au dessin : le Whitney Museum of American Art, le Museum of Modern Art et le Solomon R. Guggenheim Museum, entre modernité des expositions et conformisme des discours
Une offensive féministe
La tentative ultime : pousser à la création du dessin tridimensionnel par un thème d'exposition
Le pavillon américain à la 39e Biennale de Venise en 1980

Le rôle de l'Europe dans la reconnaissance des nouvelles pratiques du dessin américain
La diffusion des notes et des diagrammes en Europe : une réception contrastée
Les formes spatiales du dessin et sa définition : le dessin entre guillemets

Conclusion

Liste des illustrations

Bibliographie sélective

Index des noms propres et des œuvres


 top of page