summer break: we are closed until August 29 (orders will be processed in priority as soon as we are back)—many thanks for your patience!
les presses du réel

Défaire l'imageDe l'art contemporain

table of contents
Avant-propos

Liste des abriéviations


I Corps sans Organes, Corps sans Image.
L'Anti-Léviathan d'Ernesto Neto

Désinstaller l'esthétique ? — Redéfinitions contemporaines de l'esthétique — Cénesthésie vitale vs kinesthésie sensori-motrice — Dialectique des formes-signes et diagrammatisme sémio-esthésique des forces-signes — Mots de passe brésiliens — Énonciation métaphysique et dénonciation architecturale — Diagramme intensif contre diagramme structurant : les deux plans du diagramme — D-énoncer la physique du pouvoir de l'État-Léviathan républicain — Critique et clinique de l'optique hobbesienne du LéviathanMultitudo dissoluta : le retour du Corps sans organes — Une physique sociale, non participative — L'événement de la force — Comment faire cheminer art et politique sur une bande de Möbius — Un mutualisme environnemental strictement constructiviste — Variation maritime (A Culpa civilizada, 2009)


II Le Devenir-Matisse.
Entre peinture et architecture

Principes de la rupture fauviste avec le formalisme esthétique — La picturalité critique du décoratif (Intérieur aux aubergines, 1911), — Défaire la représentation : “collage“ matisséen et collage cubiste (Matisse vs Picasso) — Limites d'une sémiologie du cubisme — La défenestration de la Forme-Tableau — Vitalisme matisséen et vitalisme bergsonien : expression, construction et intuition — Parentèle brésilienne : durée, couleur et vivência selon Hélio Oiticica — Pragmatique de la muralité et mutation bio-environnementale: devenir dés/architecturant de la peinture, devenir non-humain des figures, devenir-cosmique de l'espace (les trois versions de La Danse, 1931-1933) —Au-delà de la site-specificity — Les papiers découpés: « un art qui n'est plus d'aucune façon de l'art »
La querelle architecturale des constructivismes: Les Abeilles (1952-1955) de Matisse vs L'Aubette (1927-1928) de Théo van Doesburg — Matisse à l'école maternelle: un dispositif — Matérialisme aléatoire, constructivisme processuel et machination en essaim, — L'échec de la dialectique gestaltiste-esthétique dans les deux dancings de L'Aubette — Le cas Mondrian (Paris – New York) — Victory Boogie-Woggie vs Les Abeilles, avec retour sur la question de l'atelier-installation: diagrammatisme schématisant et diagrammatisme chaosmotique


III L'Envers Duchamp

1. Descendre la peinture
Matisse / Duchamp: les deux énergétiques. Contre-bergsonisme du « mécanique plaqué sur du vivant » — Métaréalisme scientifique — Cubisme, futurisme et bergsonismes afférents — Nu descendant un escalier (Nu 1, décembre 1911) : abstraire le mouvement, entre sténographie et schématisation — Nu descendant un escalier (Nu 2, janvier-février 1912) : opérer le temps dans une 4e dimension virtuelleréelle (science-fiction) — Idéo-diagrammatisme du jeu d'échecs — Le Roi et la Reine entourés de nus vites (mai 1912) : métaphorisation « symptomâle » et diagrammatisation « anamorphallique » — De la Vierge à la Mariée (août 1912) : un mécanomorphisme à l'épreuve chaosmotique du vital. L'achèvement de Dame-Peinture

2. Remonter le fil
Une nouvelle Idée-art : le rendez-vous avec le hasard (3 Stoppages-étalon, 1913-1914) — Fabrication de l'Idée — Diagrammatiser la ligne pour libérer des possibles. Nominalisme et loi du hasard — Abuser pataphysiquement du conventionalisme de Poincaré (géométries et topologie). La fabrique d'un pragmatisme radical, — Du principe de contradiction — Disparation du « signe-étalon ». Composition antiscientifique / antiphilosophique de la gravité et du hasard — Réseaux de stoppages (1914) : une hétérogenèse projective du Grand Verre (la preuve par trois) — Le Grand Verre (1915-1923) en forme de nominalisme réciproque (un Grand Verbe en Verre). Déontologie du discours du Maître — Un érotisme à la 4e dit-mension — Coupes et perspectives de la machine célibataire. Aiguiser la vue, leurrer le regard (le Petit Verre, 1918 — « Épanouissement »: le non-rapport du rapport sexuel — L'après-coup d'un faire à repasser (devant l'Autel, 1947)

3. Étant donnés les readymades
La devanture marchande du monde — Le circuit machinique entre les mots et les choses (intempéries biographiques autour d'À bruit secret, 1916) — Jeux de genre (renvois miroiriques de Marcel Duchamp as Rrose Sélavy, 1920-1921) — Rautisme d'un fenêtrier (Fresh Widow, 1920 - La Bagarre d'Austerlitz, 1921) — La peinture mise au régime sec des readymades (Tu m', 1918) — Anamorphoses et métonymie — Assécher l'œil — Entre hypophysique et hyperespace (Tu m'harcelles) — Voyage photographique au pays des ombres — Charbonner la galerie (1200 sacs de charbon, 1938). L'arrêt de mort du readymade. Le fil rouge de Rrose Sélavy — Asignifier l'espace: entre striage et lissage (Sixteen Miles of String, 1942) — Le musée au miroir des readymades, et réciproque —Déconcerter l'oculophallocentrisme : entre ab-sens et ab-sexe (Étant donnés, 1946-1966) —Topologies de l'intersexion (l'achose des « choses sculptées », 1950- 1951) — « La Vie en Ose ». Récapitulation


IV Art contemporain mode d'emploi : trois entrées en forme de diagrammes d'échappement

Entrée DB [Daniel Buren]
Déconstruire in situ les « limites formelles et culturelles » de l'autonomie de l'art : la réouverture ontologique de l'art comme question et effet de l' “architecture” — Pratique théorique post-conceptuelle de la couleur (after Matisse) — L'Avertissement contre la libre-circulation marchande de l'œuvre et sa dématérialisation conceptuelle. Pour une critique politique du système Musée/Galerie-Atelier — Peinture degré zéro — Minimalisme, conceptualisme et après. Pour en finir avec le jugement de Solomon (Peinture/Sculpture, 1971) — De l'autre côté du miroir (de la production) : le retour au Global Guggenheim (1/ Around the Corner, 2005) — Les « Danses » de New York : proposition de transversalité et nouvelles puissances du décoratif (2/ Mur de peintures et 3/ Color, Rythm, Transparency, 2005) — Dériver la grille. De la consommation culturelle et de son détournement (Le Musée qui n'existait pas, 2002) — Dédéfinition de l'art et redéfinition du musée

Entrée GMC [Gordon Matta-Clark]
Défaire le mur. De l'anarchitecture comme ontologie expérimentale de l'espace urbain et déstratification physico-sociale de l'architecture — Le trou du site/non-site comme Open space. La dialectique environnementale de l'entropie (Cherry Tree, Time Well, 1971 - Bronx Floors : Treshole, 1972 - Walls Paper, 1972) — Décapitation au carré du formalisme architectural (A W-Hole House, 1973, Bingo, 1974) — Danser avec la maison (Splitting, 1974) — Coupure nonumentale à Asshole Beach (Day's End, 1975) — Dé-monstration d'un Broke/Baroque en Cibachrome (Office Baroque, 1977) Le Cirque d'Hiver de l'espace (The Caribbean Orange, 1978) — Étant donné un trou noir : Pompidou et Duchamp en ligne de mire (Conical Intersect, 1975)

Entrée GB [Günter Brus]
On ne sait pas ce que peut un trait : diagramme du dessin-action (Aktionszeichnung vs Aktionsmalerei) — Discipline anatomo-politique, fonction bio-politique — Ce qui prime n'est pas la main, mais le corps (hors happening) — Ana (1964) et la fin de l'informel, — Dessins-analyses de la coupure actioniste (suite de dessins en Selbstbemalungen/Aktionsskizzen, 1964) — Tout contre l'Urstaat. Faire de l'histoire à la manière schizo (Wiener Spaziergang, 1965) — Körperanalyse, ou le corps-machine du désir : une critique-clinique intensive du Soi (dessins Sans titre, 1966-1967) — Dernière action (Zerreißprobe, 1970)


V Boîte HO [Hélio Oiticica]
L'invention d'une trajectoire de radicalité par « incorporation de toutes les vivências du précaire » : l'expérimentation comme mot de désordre – Environnement et participation critiques : post-formalisme et exigences éthico-sociales — La naissance esthétique du « projet » en corps-couleur de l'espace-temps (maquette du Projet C*hiens de chasse, 1961) — Expérimentation environnementale et déconditionnement sensoriel (The Whitechapel Experiment I: Tropicália, 1969) — Parengolés et trans-objets (Pénétrables, Tentes, Bolides, Capes). « Super-Anthropophagie » et tournant imagético-sémiotique — Au-delà de la participation: le Crelazer et la formulation du « Supra-sensoriel » comme ethos de l'anti-art (The Whitechapel Experiment II : Éden, 1969) — Marginalia : Oiticica lecteur de Marcuse — Subversions micropolitiques du régime esthétique de l'art en H2O (subterranean TROPICALIA PROJECTS, maquette pour Pénétrables, 1971 ; Caju, 1979 ; READY CONSTRUCTIBLE N° 1, 1978- 1979) — The Media is the Massage. L'anthropophagie cosmococaïnée des images (Block-Experiments in Cosmococa, 1973) — Quasi-cinéma : hétérogenèse et démontage d'un « monumental hoax » — Mallamarge (en forme d'Épilogue… jarryque)


Bibliographie

Table des figures

Index

Remerciements

Table des matières
Éric Alliez: other title



 top of page