Etant donnés : 1° l'art, 2° le crimeLa modernité comme scène du crime

table of contents
Avant-propos


Introduction. Des Urnes et des sirènes : crime, trace et aura


I. Le Code Da Vinci de Freud : crime et interprétation


II. Que donne Duchamp ? L'infra-mince, ou la trace d'une trace

Infra-minces
Cadavres dans le musée
Le fait divers, entre poésie et drame
L'hypothèse du Dahlia Noir
Philosophies de l'indifférence, différences de la philosophie
L'infra-mince, ou le gros coupé en morceaux
D'ailleurs, c'est toujours les autres qui meurent


III. Scène du crime ? Il n'y a rien à voir…

Intérieurs
Passages
Photographie et scène du crime
Clichés sadiens


VI. Scalpel et pinceau, plume et poison: L'ekphrasis du meurtre

Walter l'éventreur : Sick, Sicko, Sickert
L'art pour l'art, le crime pour le crime
Que la vie est meurtrière !


V. Qui a tué Bergotte ? Du pan de mur au cadavre exquis


VI. Surréalisme et esthétique du meurtre (Breton et Freud)


VII. Le meurtre comme kitsch, abstraction et rituel


Conclusion. Soleil cou coupé


Index


 top of page