Partitions de réactions (+ CD)

Peter Vogel [see all titles]
table of contents
1 – De l'interactivité et du jeu

L'art comme jeu. Les objets interactifs de Peter Vogel
Nicoletta Torcelli

Jeux d'ombres avec organismes unicellulaires

Wolfgang Heidenreich

Performance de Christine Brodbeck
avec le Grand mur sonore

Le rôle nécessaire de l'observateur dans l'œuvre de Peter Vogel
Uwe Rüth

Corps et esprit : un entretien avec Peter Vogel
Hans-Joachim Müller

Rencontre avec une installation musicale de Peter Vogel
Tom Johnson

Schattenorchester

Que sera-t-il exigé de nos circuits logiques ? Objets intelligents versus œuvres sensibles
Maude Ligier

Et si la science avait servi à autre chose...
Louis Ucciani


2 – Catalogue photographique


3 – La voie vers les objets interactifs
Peter Vogel


4 – Installations sonores et musique

Vers une musique informelle
Valérie Perrin

Écouter les installations sonores de Peter Vogel

Notices des installations jouées dans le CD

Rythmic Sounds, radiographie d'un mur sonore


Élements biographiques

Bibliographie

Liste des œuvres reproduites



CD audio

Les orchestres

1. Kellerorchester (1989), 8:44
Installation sonore électromécanique, installée dans la cave de la galerie Giannozzo, Berlin, 1989. Dimensions variables, seize cellules photoélectriques, six instruments (cithare, corde de basse, instrument à cordes, tambour, ligne à retard à ressort, plaques métalliques), amplificateur, deux haut-parleurs.

2. Schattenorchester I (1989), 5:56
Installation sonore électromécanique. Dimensions : structure des instruments, environ quatre mètres de largeur, surface de projection variable, huit mètres minimum, dix cellules photoélectriques, lampe de projection 150 watt minimum.
Les instruments : Instrument à cordes : deux cordes sont frottées par un archet (moteur), repris du Kellerorchester. Petites plaques métalliques : trois éléments métalliques circulaires sont frappés par des marteaux, rythmes répétitifs variables. Petite harpe : cinq cordes sont pincées et frappées par un marteau tournoyant. Tôle : plaque métallique avec marteau, coups répétitifs. Tambour haut-parleur : trois haut-parleurs avec marteaux, rythmes répétitifs variables. Percussion à lignes à retard à ressort : cinq lignes à retard à ressort avec marteaux, rythmes variables. Cymbales : deux petites cymbales avec marteaux, coups répétitifs. Grande harpe : huit cordes, deux marteaux, coups répétitifs, quatre marteaux tournoyants produisent des suites aléatoires. Wood-block : boîte en bois avec marteaux (moteur). Corde grave : corde de basse avec marteau, coups répétitifs.
Les instruments avec des rythmes répétitifs sont synchronisés avec une mesure fondamentale, les autres, actionnés par des moteurs, génèrent en partie des suites aléatoires ou non synchrones mais à motifs réguliers.

3-4. Schattenorchester II (1993), 7:12
Douze instruments, treize cellules photoélectriques (Landesmuseum, Mayence). Des instruments acoustiques (tambour, cordes, bois, etc.) sont utilisés et dotés en partie de capteurs Piezo afin de les amplifier.

5-6. Schattenorchester III (1999), 8:04
Dimensions : structure, quatre mètres, projection, huit mètres. Treize instruments, pupitre de contrôle avec électronique et quatorze cellules photoélectriques, amplificateur, deux haut-parleurs.

Installation avec synthétiseur

7. Musikalisch-Kybernetisches Environment (1975), 5:07
Pour produire des sons, le Donaueschinger Environment (Environnement de Donaueschingen) nécessite un synthétiseur (ARP) – contrairement aux installations qui lui succéderont – et quatre capteurs répartis sur trois colonnes de plexiglas.

Murs (ou frises) sonores

8. Klangwand no 1 (1979), 4:34
Six mètres de largeur en cinq éléments modulables, treize capteurs.

9. Minimal Music Klangwand (1987), 8:10
Six mètres de largeur, quinze capteurs qui entraînent la génération de sons de quinze éléments sonores répétitifs.

10. Basler Klangwand (1989), 6:12
Quatre mètres de largeur, quinze capteurs.

11. Nagoya Klangwand (1991), 3:48
Six mètres de largeur, quatorze capteurs.

12. Rythmic Sounds (1996), 10:43
Cinq mètres quatre-vingt-dix de largeur, dix-huit capteurs.


 top of page