flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Contraindre à la liberté – Carl Einstein, les avant-gardes, l’histoire
Maria Stavrinaki [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
commander
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif lire un extrait (PDF) revue de presse
 
sommaire
 
INTRODUCTION


PREMIER CHAPITRE. APOCALYPSE PRIMITIVE

Primitivisation du classique
Primitivisation de la politique
La catégorie ontologique du « primitif », fin de la mimésis esthétique et politique
Negerplastik : transcendance et souveraineté
Les deux visages de l'apocalypse politique : le présent et le futur
Conservation et révolution / ethnologisation et esthétisation
« La place du spectateur » : entre crainte et participation
L'aporie de Negerplastik


DEUXIÈME CHAPITRE. « LA RÉVOLUTION BRISE L'HISTOIRE » : LE PRÉSENT

L'uniforme : une libre contrainte
Régime intermédiaire et asynchronie de l'art : entre anticipation et caducité
L'objet-fétiche, mnémotechnie de l'art et de l'histoire
Présentisme critique
Dès-à-présent
De l'objet-fétiche à la fonction : le revirement historiographique et ethnologique d'Einstein
L'intervalle : bref, comme un éclair du temps
Réalisme mélancolique
De l'Allemagne, Heine versus Spengler


TROISIÈME CHAPITRE. CONTRAINDRE À LA LIBERTÉ (I).
LE TRAGIQUE DU CUBISME

I. Historicité et événement

« Le moi ne peut en aucun cas être sauvé »
Après la révolution : destin et révolte
La modernité du tragique, ou l'étirement de l'apocalypse

II. La décision
1923 : qui bouge encore ?
Les antitragiques
Le Bonheur de vivre de Matisse : catharsis sans tragédie
La peinture absolue de Mondrian : l'abstraction, élimination du tragique
Le cauchemar de l'histoire
Héroïsme bourgeois et hésitation chez Derain
Procédé allégorique et fatalisme chez De Chirico
Le cubisme sans noms. Contrainte du médium et liberté de la création
Picasso et Braque en 1926 : la brèche ironique et la perfection
Picasso en 1928 : le tragique joyeux


QUATRIÈME CHAPITRE. CONTRAINDRE À LA LIBERTÉ (II).
APRÈS LE CUBISME : LES DEUX TEMPS DU MYTHE

I. Fatalité libératrice : ouvrir le cubisme
Les analogies : une nouvelle immanence
Analogies ethnologiques
André Masson : identification animalière
Hans Arp, la psychanalyse et la préhistoire (Einstein, Bataille et Leiris)
Retour au tragique et romantisation du classique (France/Allemagne)

II. L'ambivalence mythique
« Réalisme mythique »
La contrainte : le mythe du mythe
Le primitivisme politique : réduction du choix et expropriation de soi
De l'hypnose à l'éveil : promesse de liberté
De l'esthétique à la dramaturgie


CINQUIÈME CHAPITRE. UNE HISTOIRE SANS NOMS : DE LA GÉOLOGIE AUX MASSES

La fonctionnalisation de l'histoire de l'art

I. La fonction anthropologique de l'art : les fictions contre le présent économique (préhistoire)
Des échelles dans l'histoire de l'art
À la recherche des gestes

II. Les fonctions politiques de l'art (sociologie et histoire de la longue durée)
L'impossible héritage culturel
Les catégories du normal, du moyen et du monstrueux
Masses des objets et anonymes de l'histoire : lutter contre le fascisme
Anonymat sériel : Wölfflin, Einstein et le modernisme


CONCLUSION. FUITE DANS LE RÉEL


INDEX DES CONCEPTS

INDEX DES NOMS PROPRES

LISTE DES FIGURES ET CRÉDITS