flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Ça prend – Art contemporain, cinéma et pop culture
Fabienne Radi [tous les titres]
MAMCO [tous les titres] Histoire à l'essai & archives contemporaines [tous les titres]
commander
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif revue de presse
 
sommaire
 
I. Susceptibles de partir dans plusieurs directions

Picket fence
Semiotics of the topinambour
Écart frontal
Points de vue et images (de l'origine) du monde
Il jouait du cerveau debout
De la parodie moderne au pastiche postmoderne. Ou comment Marilyn Monroe, Jane Russell, Madonna et Nicole Kidman
Le portrait de Liliane Gray
Pleased to meat you
Deux hommes contre une paroi
La confusion des noms
L'appel de l'art par la barbe de l'Ouest
La raquette magique
Tranchubchtanchiachion


II. Plutôt en rapport avec des expositions

Du pudding à l'exposition
About Woody
La solitude de la commissaire d'exposition
L'âne et le portemanteau
Lopin de terre
O Brother (Kropf), Where Art Thou?
Que la Fat Lava soit avec vous
Vers la minéralisation
Accroche-toi à la rampe, j'enlève le porntipsguzzardo
Comment expliquer la littérature à un lapin en peluche
L'art tiré par les cheveux de Nina Childress
Dites après moi dé-ter-ri-to-ri-a-li-sa-tion
Sol, mur, plafond, avec et sans climatisation


III. Que l'on peut considérer comme des figures imposées

En cabane avec Clint Eastwood
Le Fanzine de la honte
Il n'y a pas de collectionneur au monochrome que vous avez demandé
Des filles et des croûtes
Géométrie/Sale
Des cailloux et des hommes
I'm a poor lonesome armailli, I'm a long long way from home
Rencontres avec des hommes plus ou moins remarquables
Le bâton, la balle et le mécréant
Soudain UHT en bleu pâle


IV. En s'insérant dans la peau de George Kaplan

Les larmes en chocolat de Juliette Binoche
Cachez cette viande
La ballade de Charles et Patti
Le sens du poil
L'homme qui était l'homme qui était l'homme qui était l'homme qui était saoul


V. Difficiles à classer mais impossibles à éliminer

Des miettes aux lettres
Tout ceci doit être considéré comme lu par un personnage de roman
Tout compte fait