flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Inventer un peuple qui manque : que peut la littérature pour la communauté ? – Blanchot, Bataille, Char, Michaux, Nancy, Agamben
Céline Guillot [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] – collection L'espace littéraire [tous les titres]
commander
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif lire un extrait revue de presse
 
sommaire
 
Introduction


1ère partie : Les Testaments trahis

1. L'impossibilité de la communauté
L'Immanence
La « communauté négative »
La communauté « exposée »
No longer and not yet (Arendt)
« L'histoire finie » (Nancy) ou « le temps qui reste » (Agamben)
L'Apocalypse déçoit (Blanchot)

2. Excès, sacrifice et idéalité du négatif : la communauté chez Bataille
La notion de dépense ou la théorie de « l'excès »
Les « pratiques souveraines apparentes »
La littérature ou la communication majeure

3. La communauté et son dehors
Des colonies pénitentiaires
Des communautés athéologiques ?
Des personnages de fiction en quête d'universalité
La lettre et l'esprit : une représentation théologique de la loi
L'invisibilité de la loi
La communauté mineure d'Aminadab


2e partie : « Entre les ombres de vos quatre nuits intérieures »

1ère scène : « Un avenir non théologique qui n'est pas encore le nôtre » : l'athéologie de Bataille et Blanchot
« Quelque chose d'occulte au fond de tous »
« Celui qui croyait au ciel, celui qui n'y croyait pas »
« L'humanisme est un mythe théologique »
L'athéisme en défaut
« Face à ce qui se dérobe »

2e scène : « Les enfers fabuleux » ou l'homme en Apocalypse : Michaux et Blanchot
* Le mythe interrompu
* « Ce ne peut être que la fin du monde, en avançant »
* Une reconnaissance impossible
Michaux : la féérie noire
Blanchot : « Les enfants ou dérivés du chaos »
« Dans la nuit deviendrai-je l'univers ? »
Imago mundi

3e scène : L'homme quelconque : Michaux et Agamben
« Et pendant qu'il la regarde, il lui fait un enfant d'âme. » : Les Meidosems
Dans les limbes
Compossibilités
« L'hominité »
Les épreuves de notre visage

4e scène : Lascaux: « une épreuve de l'origine » pour Blanchot et Char
Une scène ?
« Fin de l'idylle »
« Les Monts séparés »


Troisième partie : La Communauté à l'œuvre

1. L'exigence de communauté : les formes poétiques du « commun »
Toast funèbre (Michaux)
Le dessin d'une autre communauté (Char)
« Communauté de nos aurores »
« La solitude sans distance parmi l'affairement de tous »


2. “And death shall have non dominion” : La communauté et la mort
« Mais si les mots sont des bêches ? » (Char)
Le poème, « cendre toujours inachevée »
« La nuit où la mort nous recevra » (Blanchot)

3. La figure du semblable
« Notre amitié est le nuage blanc préféré du soleil » (Char)
« Pauvreté et privilège »
L'Exemplum
Le loyal adversaire
Le « mortel partenaire » (Blanchot)
La ressemblance vraie
« L'homme est défait selon son image »

4. « Et si l'Adoration s'en va, sonne, sa promesse, sonne »
« J'ai rétabli la mémoire, celle qui m'était antérieure »
La renaissance du phénix
Ses sueurs d'agneau noir


Conclusion

Notes

Bibliographie