flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
L’allée aux Lucioles – suivi de Jacques Sivan : Les corps subtils aux gloires légitimantes
Raymond Roussel [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] – collection L'espace littéraire [tous les titres]
commander
imprimer envoyer un lien
retour au descriptif lire un extrait lire un extrait (PDF) revue de presse
 
sommaire
 
RAYMOND ROUSSEL : L'ALLÉE AUX LUCIOLES



JACQUES SIVAN : LES CORPS SUBTILS AUX GLOIRES LÉGITIMANTES


LE CORPS DE GLOIRE

Le livre ou l'articulation des corps lumineux

IMPRESSIONS D'AFRIQUE OU LA MÉCANIQUE ÉLECTIVE DU CORPS INCOMPOSSIBLE

La scène carrée du théâtre aux corps lumineux
Le corps lumineux est une scène carrée
Les corps lumineux se contredisent dans leur cadre
Le corps lumineux est un trou en pli
L'atout corps
Tempêtes de corps
L'improbable corps qui se broie
La légitimité du corps mis en trois
La succession du corps simultané
Les personnages du corps problématique
Le débat chaotique du corps qui se règle
L'œil du corps cyclonique se met au point
L'angoissante impression oculaire
Le tourbillon qui sidère
La Sortie au jour
La parole est un regard de feu
La vue / la voix que la loi organique ne saurait voir
Réalité problématique du corps verbal
Le tissage du corps ponukéléien
Déluge et harmonie des réalités en flux et en reflux
La salle des machines
La légitimité
Le poète est un agent de change
De la poésie politique
Le poète horloger
Les savoureuses essences moléculaires des corps subtils
La terrible réduction des corps qui s'impressionnent
Noeuds et dénouements impressionnants
L'impression sidérante et tourbillonnante
L'œil du cyclone
La révolution des œillets
L'éphémère « sérénité » du corps « libre et léger »

LOCUS SOLUS / L'ALLÉE AUX LUCIOLES OU L'AXE DU PLI

Le livre comme lieu de contamination des réalités concrètes et conceptuelles

Locus Solus – Les corps machiniques aux gloires régénérantes

Fonctions des dysfonctions
Immatérialité des matrices hétérogènes se dédoublant à n dimensions
Système d'équivalence
La matrice dans la matrice
La matrice en peau ou en papier
La peau grise aux reflets ardents
La peau qui chante
La dermatose du corps-langue en peau
L'« ultra-corps » ici et maintenant
La naissance explosive du corps explosif
La mécanique
À présent la matrice tourne à plein régime
Les va-et-vient de la matrice qui danse
Le mécanisme qui tue est le mécanisme qui sauve
Exemple de processus de dédoublement par auto-extraction
Des corps hasardeux au hasard des corps provisoirement nécessaires
L'opérateur des corps lumineux
Les matrices symétriques

L'Allée aux Lucioles. Les corps machiniques aux gloires légitimantes

Roussel – Duchamp – Benjamin
L'effervescence du vide
L'unité n'existe pas : il n'y a que de la multiplicité à une ou/et à n dimensions
Fonctions ou/et positions des vides
Le dé aux vingt et une lucioles
LES RÉGIMES DU CORPS DE RAYMOND ROUSSEL
Le lieu et le moment
ROUSSEL AUJOURD'HUI
La mise à l'épreuve des faits
Le mot incompossible
De l'utilité du hasard qui se dédouble
Le contexte fabrique l'outil
La mécanique contextuelle du pli qui produit ses outils
Le jeu de sirupte version I
Le jeu de sirupte version II
Les recontextualisations sont des processus de réglage, de remodélisation et de vérification
Les réalités auratiques sont des effervescences à fortes amplitudes
Exultation mécanique des réalités à gloire légitimante


RAYMOND ROUSSEL, JANUS DE LA MODERNITÉ

Shakespeare en accordéon
Roussel et Kafka en procès
Petite histoire littéraire du double
Le corps désocculté
Le dandy mécanique
Le XXIe siècle dans le maelström roussellien
Roussel / Novalis
Fragments préparés pour de nouveaux recueils
Les études de Freiberg
Grand répertoire général
Fragments des deux dernières années