flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
La République troublée – Culture visuelle et débat social en France (1889-1900)
Richard Thomson [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Œuvres en sociétés [tous les titres]
Richard Thomson La République troublée Culture  visuelle et débat social en France (1889-1900)
Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Françoise Jaouën (titre original : The Troubled Republic, Visual Culture and Social Debate in France, 1889-1900, Yale University Press, 2005).

Publié avec le Centre d'histoire de Sciences Po.
paru en 2008
édition française
17 x 20 cm (broché)
480 pages (176 ill. coul. et n&b)
28.00 €
ISBN : 978-2-84066-249-5
EAN : 9782840662495
en stock
 
Une étude de plusieurs grands débats sociaux de la fin du XIXe siècle au prisme de la culture visuelle de l'époque (le corps et la sexualité, la foule et les dispositifs de contrôle social, les rapports entre la République et l’Église, le nationalisme et le militarisme), avec près de 200 illustrations.
Partant du postulat que l'imagerie fait partie intégrante du débat social, cet essai magistral étudie au prisme de la culture visuelle plusieurs grands débats sociaux qui ont défini à la fin du XIXe siècle l'idée de modernité : le corps et la sexualité, la foule urbaine, les émeutes et les dispositifs de contrôle social, les rapports entre la République et l'Église, le nationalisme, le militarisme et l'esprit de revanche français de l'époque.
Ce livre n'est pas un aperçu au sens classique de l'art dans la France des années 1890. Il porte sur une gamme très variée de techniques (les peintures prédominent, mais l'analyse concerne également les affiches, les caricatures et les illustrations de livres, la sculpture monumentale, les partitions de chansons ou le mobilier). Il se propose également de ramener au cœur du débat des œuvres négligées, des artistes oubliés (Cottet, Carabin ou Adler), des images écartées par les historiens de l'art et qui jouissaient pourtant à l'époque d'une grande estime et entraient en résonance avec leur temps, au même titre que le travail de Degas, Pissaro, Seurat et Toulouse-Lautrec.
L'objectif principal de cet ouvrage est de montrer que la fabrication, la dissémination, l'interprétation et la compréhension – juste ou erronée – des images sont essentielles au fonctionnement d'une société moderne, contribuent à façonner les mentalités et peuvent nous permettre de mieux les appréhender.
Première traduction française.
Richard Thomson est Watson Gordon Professor of Fine Art à l’Université d’Edimbourg depuis 1996. Il est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés à la peinture impressionniste française. Il a été commissaire ou co-commissaire d’expositions, parmi lesquelles : Toulouse-Lautrec (Londres, Hayward Gallery/Paris, Grand Palais, 1991-1992) ; Theo Van Gogh (Amsterdam, Van Gogh Museum/Paris, Musée d’Orsay, 1999-2000) ; Monet, 1878-1883: the Seine and the Sea (Edimbourg, National Gallery of Scotland, 2003) ; Toulouse-Lautrec and Montmartre (Washington, National Gallery of Art/Art Institute of Chicago, 2005) ; Degas, Sickert, Toulouse-Lautrec. London and Paris, 1870-1910 (London, Tate Britain/Washington, Phillips Collection, 2005-2006).