flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
A l’attaque
Adel Abdessemed [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Adel Abdessemed A l’attaque
Edité par Caroline Bourgeois.
Textes de Larys Frogier, Elisabeth Lebovici, Philippe-Alain Michaud.

Conception graphique : Jean-Marc Ballée.
paru en 2007
édition bilingue (français / anglais)
16,5 x 24 cm (broché, couverture plastique transparente)
160 pages (64 ill. coul. et n&b)
25.00 € 15.00 €
(offre spéciale)
ISBN : 978-3-905770-45-2
EAN : 9783905770452
en stock
 
Monographie documentant les vidéos, installations, sculptures et dessins d'Adel Abdessemed, avec un entretien avec Elisabeth Lebovici et un essai de Philippe-Alain Michaud.
À l'attaque... Les sculptures, vidéos et photographies d'Adel Abdessemed constituent un énoncé direct comme un coup de poing : des images en actes et non des histoires en images. Ou comment ramener le pouvoir de l'image à la sensation et l'élever à la critique du monde.
Dans cet ouvrage, l'artiste raconte à Elisabeth Lebovici son parcours personnel et intellectuel, tandis que Philippe-Alain Michaud cerne les contours philosophiques et esthétiques d'une pratique qui prend à rebours la production des symboles et des images chargées d'idéologies.
À l'attaque est un livre conçu par Adel Abdessemed dans le cadre des expositions Practice Zero Tolerance qui se sont déroulées à la Criée, centre d'art contemporain de Rennes (30 juin - 27 août 2006) et au Plateau, Frac Île de France (14 septembre - 20 novembre 2006).
Adel Abdessemed (né en 1971 à Constantine, vit et travaille à Paris et Berlin) déconstruit les codes identitaires qui structurent les représentations du pouvoir, prenant de front les tensions qui traversent la société et chacun des individus qui la composent. Ses œuvres – installations sculpturales, dessins, photographies, vidéos, performances –, d'une simplicité caractéristique, font écho à des faits précis, à des événements historiques, à des situations familières, mais dépassent le commentaire narratif ou la critique militante et déjouent toute tentative d'amalgame à une quelconque appartenance identitaire, communautaire ou nationaliste. A travers les thèmes de la religion, de la sexualité et de la violence, Abdessemed interroge également le statut social et économique de l'artiste dans un système sur lequel il n'a que peu de prise, s'en éloignant sciemment dans un geste de démission subversif et engagé.