flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
591 n° 05
divers [tous les numéros]
  591
paru en juillet 2019
textes en français et en anglais
15 x 21 cm (broché)
244 pages (ill. n&b)
19.00 €
ISBN : 978-2-95377-482-5
EAN : 9782953774825
en stock
 
Le cinquième numéro de la revue de poésie dirigée par Jean-François Bory, avec Ada Lovelace, Alessandro De Francesco, Alexandre Ponsart, Cédric Lerible, Charles Baudelaire, Chloé Laplantine, Christian Désagulier, Dmitri Mendeleïev, Émile Benveniste, Ezra Pound, Jacques Donguy, Jacques Sicard, Jean-François Bory, Jean-Marc Baillieu, Jean-Marie Bellemain, Jean-Pierre Bobillot, Jean-Yves Bochet, Jesper Svenbro, Lawrence Ferlinghetti, Liliane Giraudon, Luc Champagneur, Marie Kawasu, Mathilde Tixier, Nicole Caligaris, Noël Arnaud, Pascal Quignard, Peter Keene, Philippe Boisnard, Pierre Le Pillouër, Pierre Tilman, Raoul Hausmann, Virgile Novarina, Viviane Cirillon.
Après 291 (en 1915), la revue de Marcel Duchamp, après 391 par Picabia (1917), puis 491 (1946) par Michel Tapié, aujourd'hui paraît 591, revue de poésie visuelle et expérimentale inspirée de Dada et Fluxus dirigée par Jean-François Bory, revue tout aussi inventive, insolente, immédiate et historique, pleine de nouvelles créativités autant que de dossiers mémorables.

Jean-François Bory (né en 1938 à Paris, où il vit et travaille) écrit depuis l'âge de 4 ou 5 ans, comme beaucoup de monde. Il vit une enfance mouvementée en Asie, et fonde, à l'âge de 12 ans, avec des camarades de classe du lycée Hué au Vietnam, une revue littéraire, recopiée à la main en plusieurs exemplaires, intitulée L'Encrier. Entre 1958 et 1961, il participe à la guerre d'Algérie dans le massif de l'Ouarsenis. En 1962, il reprend des études puis travaille à l'A.F.P.
À New York, en 1968, Bory publie l'une des toutes premières anthologies de poésie visuelle internationale. Après avoir pris son temps et s'y être préparé, il se débarrasse de toute activité salariée en 1972, à 34 ans, et n'y revient jamais. Au début des années 70, alors que le dadaïste Raoul Hausmann avait quasiment sombré dans l'oubli, Bory publie Raoul Hausmann et Dada à Berlin (L'Herne, 1972) et organise la même année, une exposition de cet artiste au Studio Brescia (Italie). Il perd un œil en 1977. Bory a publié dans de nombreuses revues, en a fondé certaines (L'Humidité, 591) et codirigé d'autres (Celebrity Cafe, Approches). Il participe à des lectures, des expositions et des performances à travers le monde.