flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
The Dream Machine is Asleep
Eva Kot’átková [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
Eva Kot’átková The Dream Machine is Asleep
Edité par Roberta Tenconi.
Textes de Luigi Fassi, Petr Kot'átko, Eva Kot'átková, Lino Nobili, Roberta Tenconi.
paru en juin 2019
édition bilingue (anglais / italien)
16 x 24 cm (broché)
133 pages (ill.)
25.00 €
ISBN : 978-88-6749-328-9
EAN : 9788867493289
en stock
 
Catalogue documentant un projet immersif de l'artiste tchèque autour du thème du rêve et de l'idée du corps humain comme machine, juxtaposant des œuvres connues et de nouvelles productions, installations, sculptures, objets monumentaux, collages et performances.
Publié suite çà l'exposition éponyme à Pirelli HangarBicocca, Milan, en 2018.
Au moyen d'installations, de dessins, de vidéos ou encore de performances, Eva Kot'átková (née en 1982 à Prague, où elle vit et travaille) explore les formes de médiation entre l'homme et le monde, les processus de subjectivation en relation avec les objets et les dispositifs et les formes de conditionnement social et culturel, s'appuyant notamment sur le caractère aliénant des dispositifs éducatifs ou médicaux.
Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions en République Tchèque et sur la scène internationale. Des expositions personnelles lui ont régulièrement été consacrées, comme « Training In Ambidexterity », à la Fondation Juan Miró de Barcelone et au MIT List Visual Art's Center de Cambridge (Massachussets, USA) en 2015, ou encore « Theatre Of Speaking Objects » au Kunstverein de Braunschweig (Allemagne) et « A Storyteller's Inadequacy » au MAO-Modern Art d'Oxford (Angleterre) en 2014. Elle a également participé à d'importantes expositions collectives et manifestations, parmi lesquelles la 56e Biennale de Venise en 2015, « Report On The Construction Of A Spaceship Module » au New Museum de New York en 2014, « The Encyclopedic Palace » (commissariat Massimiliano Gioni) à la 55e Biennale de Venise en 2013. Son installation Re-education Machine avait par ailleurs marqué son entrée dans la scène artistique à la 11e Biennale d'art contemporain de Lyon en 2011.