flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
En parlant, en écoutant
Shelter Press [tous les titres] Livres [tous les titres]
  En parlant, en écoutant
Textes de David Antin, Félicia Atkinson, Charles Bernstein, Julien Bismuth, François J. Bonnet, David Horvitz, Sophie Kaplan, Hanne Lippard, Yann Sérandour, Christine Sun Kim, Christian Xatrec.

Publié avec La Criée centre d’art contemporain.
paru en mai 2019
édition française
24 x 32 cm (broché, couv. à rabats)
192 pages (ill.)
22.00 €
ISBN : 978-2-36582-029-5
EAN : 9782365820295
en stock
 
Un livre imaginé par les artistes Yann Sérandour, Félicia Atkinson, Julien Bismuth et par la curatrice Sophie Kaplan, autour des questions de récit, d'écoute et d'improvisation. L'ouvrage prend comme point de départ un texte inédit de David Antin découvert au Getty, auquel s'ajoutent une dizaine de contributions.

En parlant, en écoutant constitue la dernière occurrence du cycle « Alors que j'écoutais moi aussi […] », développé par La Criée centre d'art contemporain en 2017 et 2018, qui s'est déployé dans et hors-les-murs sous différents formats : expositions, événements, résidences.
Au centre d'art, cinq expositions collectives et personnelles et leurs évènements liés se sont succédés et répondus, comme autant d'occasions d'opérer des zooms mais aussi d'embrasser plus largement les différentes formes du récit.
Ce cycle s'est accompagné d'un programme hors-les-murs aux temporalités et localisations variées : une résidence croisée en Bretagne et aux États-Unis, un projet de recherche-action à la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d'art moderne à Paris, un temps de recherche au Getty Research Institute à Los Angeles, une programmation de performances et/ou de rencontres à Los Angeles et New York (Human Ressources, LACMA, Hammer Museum, Los Angeles ; Museum of Contemporary Art, San Diego ; Artists Space et Emily Harvey Foundation, New York).
Dans la continuité de ces expériences, le livre est pensé comme une voix à part entière, générant de nouveaux contenus propres à ce support. Il se construit autour d'un long texte inédit du poète et performeur américain David Antin. Intitulé cadrer et être cadré, ce texte enrichit la connaissance de l'œuvre d'Antin, affirmant un certain rapport des artistes à leur travail, où les frontières entre l'art et la vie sont librement franchies.
Lui répondent les contributions, elles aussi inédites, de poètes, penseurs et artistes de générations et nationalités différentes, qui ont en commun de s'interroger sur les questions d'oralité, d'écoute, de narration, de transmission, d'improvisation, de traduction, d'énoncé et d'énonciation, de texte comme partition à activer.
En parlant, en écoutant définit ainsi les contours d'une scène transatlantique et intergénérationnelle, où se croisent des artistes pour qui, en dialogue avec celui qui regarde et celui qui écoute, l'œuvre est un objet à toujours redéfinir, rejouer et raconter à nouveau.