flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Japanoise – Extrémismes & entropie
Jeremy Corral [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection Délashiné ! [tous les titres]
Jeremy Corral Japanoise Extrémismes & entropie
paru en février 2019
édition française
17 x 23 cm (broché, couv. à rabats)
352 pages (ill. n&b)
28.00 €
ISBN : 978-2-37896-081-0
EAN : 9782378960810
en stock
 
L'ouvrage de Jeremy Corral, spécialiste des cultures alternatives et des musiques expérimentales au Japon, traite de façon détaillée de la scène noise japonaise (Japanoizu), avec un regard critique aigu et une connaissance approfondie des sources locales.
Le phénomène dit JAPANOIZU (acronyme de l'anglais Japan et noise), ainsi nommé à partir des années 1990, désigne désormais une catégorie de plus dans le paysage musical de la postmodernité. mais est-il aussi homogène, délimité et (il-)lisible que certaines littératures l'ont laissé entendre, y compris celles générées par des réflexions japonaises ellesmêmes sur le sujet ?
Par une étude minutieuse et très documentée aux sources japonaises aussi bien qu'occidentales, l'auteur, évitant les écueils d'une approche de collectionneur, resitue les éléments dans leur contexte, présente de façon détaillée les mutliples facettes et tensions de cet univers proliférant et violent, fournissant des analyses formelles, claires et rigoureuses, révélant également les enjeux fantasmatiques, voire idéologiques qui y circulent. Il apporte en outre une documentation rare sur les principaux acteurs de cette scène complexe et contradictoire (Akita Masami – Merzbow –, C.C.C.C., GeroGeriGeGeGe, Government Alpha, Hanatarashi, Hijōkaidan, Incapacitants, Masonna, MSBR, Null, etc.), dont certains sont déjà passés au statut « légendaire ».
Ouvrage abondamment illustré, enrichi de discographies et d'annexes lexicales.
Après un cursus d'art et communication à l'université des Lettres et Sciences humaines de Nice, puis de cinéma en Sorbonne, Jeremy Corral s'oriente vers une recherche sur l'esthétique du cyberpunk et des yūrei (fantômes japonais) au cinéma. Passe un temps à la production musicale rock indépendante asiatique (Japon, Chine, Inde), qu'il édite et distribue en France.
Aujourd'hui doctorant en civilisation japonaise à l'Inalco et chercheur à l'Université des arts d'Ōsaka (Geidai), sa thèse porte sur l'histoire des débuts de la musique électroacoustique au Japon et en particulier sur le rôle des studios de la NHK.
Jeremy Corral vit et travaille au Japon