flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Georgia Sagri Georgia Sagri and I
Georgia Sagri [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
Georgia Sagri Georgia Sagri Georgia Sagri and I
Edité par Christina Lehnert et Philippe Pirotte.
Textes de Sotirios Bahtsetzis, Daniel Horn, Ruba Katrib, Christina Lehnert, Diego Singh, Stephen Squibb, entretien avec Georgia Sagri par Silvia Federici, conversation avec Bettina Funcke et John Kelsey.

Conception graphique : Yvonne Quirmbach.
paru en octobre 2018
édition anglaise
21,5 x 27 cm (reliure à spirale)
128 pages (176 ill. coul. et 10 ill. n&b)
24.00 €
ISBN : 978-3-95679-422-3
EAN : 9783956794223
en stock
 
Première documentation exhaustive consacrée au travail pluridisciplinaire de l'artiste et activiste grecque Georgia Sagri. À travers la performance, la vidéo et la sculpture, elle explore les relations obscures entre le corps de l'artiste et son œuvre, sa subjectivité et son personnage, les liens entre original et copie… L'ouvrage comprend un riche ensemble d'archives, une série d'essais, un entretien et une conversation entre l'artiste, Bettina Funcke et John Kelsey.
Published following the exhibitions “Georgia Sagri Georgia Sagri” at Kunstverein Braunschweig, from December 2, 2017, to February 11, 2018, and “Georgia Sagri and I” at Portikus, Frankfurt am Main, from April 21 to June 17, 2018.
Georgia Sagri (née en 1979 à Athènes, en Grèce, vit et travaille à Athènes et à New York) est une artiste pluridisciplinaire. Membre fondateur du mouvement Occupy Wall Street, son activisme remonte à 1997, alors qu'elle était membre du réseau Void à Athènes. Depuis 2009, Sagri dirige le projet curatorial « Saloon » ainsi que le magazine audio Forté. En 2013, elle développe un espace de travail semi-personnel intitulé Ύλη [matter] HYLE, dont l'objectif est de proposer un nouveau modèle d'organisation dans la division entre travail et vie privée. Elle a exposé et participé à la documenta 14 (2017), à la Manifesta 11 (2016), à la Biennale d'Istanbul (2015), à la biennale de Lyon (2013), à la biennale de Whitney (2012), à la biennale de Thessalonique (2011) et la Biennale d'Athènes (2007).