flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
L’art et la vie – Comment les artistes rêvent de changer le monde, XIXe-XXIe siècle
Maurice Fréchuret [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Critique, théorie & documents [tous les titres] – collection Figures [tous les titres]
Maurice Fréchuret L’art et la vie Comment les artistes rêvent de changer le monde, XIXe-XXIe siècle
Postface de Joseph Mouton.
paru en avril 2019
édition française
15 x 21 cm (broché)
328 pages
19.00 €
ISBN : 978-2-37896-020-9
EAN : 9782378960209
en stock
 
La conciliation de l'art et de la vie, au cœur de la réflexion et de la pratique de nombreux mouvements de l'époque moderne et contemporaine.
Concilier l'art et la vie, tel est le projet de nombreux artistes depuis le XIXe siècle. Enrichir l'existence par de nouveaux apports artistiques ou faire se confondre art et vie est au cœur de la réflexion et de la pratique de nombreux mouvements de l'époque moderne et contemporaine. Ainsi, les protagonistes d'Arts & Crafts et les autres artistes influencés par la pensée de John Ruskin travaillent au décloisonnement des pratiques artistiques. Les dadaïstes critiquent les valeurs établies et remettent en cause la notion même d'art, rejetant une activité pour eux dépassée. D'autres mouvements d'avant-garde comme le néoplasticisme, le suprématisme, le constructivisme, le productivisme…, en phase parfois avec les mouvements révolutionnaires naissants, visent eux aussi à accorder l'art et la vie
Après la seconde guerre mondiale, et sans doute parce que jamais autant la personne humaine et son existence même ont été niées, le rapport de l'art et de la vie revient au centre de tous les questionnements. Les lettristes révolutionnaires engagent une réflexion que les situationnistes vont poursuivre et développer de manière exemplaire. Au même moment, en Europe, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Asie, des mouvements se constituent avec comme objectif de dépasser la pratique artistique en la transformant en autant de séquences de vie. Les propositions de Gutaï, de Fluxus, du groupe Ecart, du groupe Untel, comme celles de créateurs plus individuels, trouvent aujourd'hui encore à résonner dans l'œuvre de jeunes artistes qui, renonçant à produire de nouveaux objets, privilégient la richesse des échanges et la qualité de la relation.
Maurice Fréchuret est historien de l'art et conservateur en chef du patrimoine, détenteur d'un doctorat de Sociologie et d'un doctorat d'Histoire de l'Art, conservateur au musée d'Art moderne de Saint-Étienne de 1986 à 1993, puis du musée Picasso à Antibes de 1993 à 2001. Directeur du capcMusée d'Art contemporain de Bordeaux de 2001 à 2006, il est nommé conservateur des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes (2006-2014). Parallèlement à son travail de conservateur, de commissaire d'expositions et d'enseignant, Maurice Fréchuret a publié de nombreux ouvrages dont : Le Mou et ses formes (éditions ENSBA, 1993, Jacqueline Chambon, 2004) ; La Machine à peindre (Jacqueline Chambon, 1994) ; L'Envolée, L'enfouissement (Skira, RMN, 1995) ; L'art médecine (en collaboration avec Thierry Davila, RMN, 2000) ; Les Années 70, l'art en cause (RMN, 2002) ; Exils (en collaboration avec Laurence Bertrand-Dorléac, RMN, 2012).