flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Vortex Populi
Didier Fiúza Faustino [tous les titres]
it: éditions [tous les titres]
Didier Fiúza Faustino Vortex Populi
Texte de Pelin Tan.

Conception graphique : Julie[&]Gilles.
paru en mai 2016
édition bilingue (français / anglais)
18,8 x 25,5 cm (relié)
96 pages (bichromie)
26.00 €
ISBN : 978-2-917053-25-6
EAN : 9782917053256
en stock
 
Vortex Populi est un essai visuel rassemblant cinq œuvres de Didier Fiuza Faustino. Cet ensemble de projets participe d'une réflexion sur l'espace public réalisée à partir de l'appropriation du motif de la barrière Vauban, devenant, chez Faustino, un objet-prototype pour les luttes populaires.
Pour Didier Fiuza Faustino, cette recherche débute en 2013 avec Memories of Tomorrow, une installation conçue pour les Jardins des Tuileries. La même année, cette intervention donna lieu à une performance réalisée lors de la Nuit Blanche à Paris sous le nom de Love Song for Riots. Deux ans plus tard, Didier Fiuza Faustino revisite cet instrument de canalisation des foules et propose Vortex Populi, un tourbillon de barrières Vauban installé au cœur de la nef du Magasin. Simultanément, à l'occasion de la Biennale d'Architecture de Chicago de 2015, il détourne cet artefact du pouvoir et conçoit l'installation BUILTHEFIGHT, qui présente, sous la forme d'un assemblage d'armes individuelles, un bouclier d'autodéfense destiné aux manifestants. Ainsi, la barrière Vauban, après avoir été décorative, performative et installation monumentale, s'impose chez Didier Faustino comme un objet-prototype pour les luttes populaires.
Publié suite à l'exposition « Des Corps & des Astres », au Magasin, Grenoble, du 12 septembre 2015 au 27 mars 2016.
Artiste et architecte français, Didier Fiúza Faustino (né en 1968 à Chennevières-sur-Marne, vit et travaille à Paris et Lisbonne) travaille sur la relation entre corps et espace. À la frontière entre art et architecture, sa pratique a débuté dès la fin de ses études en 1995. Son approche est multiforme, allant de l'installation à l'expérimentation, de la création d'œuvres subversives à celle d'espaces propices à l'exacerbation des sens. Après six ans d'enseignement à la AA School de Londres (Diploma Unit 2) et deux ans comme rédacteur en chef du magazine français d'architecture et de design CREE en 2015 et 2016, Didier Faustino se consacre aujourd'hui pleinement à l'architecture (projets au Mexique, Costa Rica, Belgique, Portugal et France) et l'art (installations et expositions à Vienne, Genève, Lisbonne, Los Angeles).

Voir aussi Atelier Bow-Wow & Didier Fiuza Faustino.