flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Mise en Abyme
Sebastián Diáz Morales [tous les titres]
Bom Dia Boa Tarde Boa Noite [tous les titres]
Sebastián Diáz Morales Mise en Abyme
Edité par Ines Rüttinger et Eva Schmidt.
Textes de Sebatián Diáz Morales, Philippe-Alain Michaud, Malena Sauto.

Conception graphique : Roosje Klap.
paru en juin 2018
édition trilingue (français / anglais / espagnol)
16,7 x 24 cm (broché)
176 pages (ill. coul. et n&b)
24.00 €
ISBN : 978-3-943514-85-8
EAN : 9783943514858
en stock
 
Les films et vidéos de Sebastián Diáz Morales évoquent une réalité qui ne serait que le fruit de l'imagination. Chacun de ses récits et de ses personnages représente une métaphore de la frontière entre réel et fiction. Ce catalogue documente trois œuvres vidéos récentes de l'artiste argentin, en prise avec ses thèmes de prédilection.
Dans la trilogie de vidéos présentée dans cet ouvrage, Insight, Suspension et The Lost Object, l'artiste nous entraîne dans un récit onirique, visuellement dominé par les effets de lumière. Le spectateur pénètre dans une atmosphère soumise à différents faisceaux de lumière, brillant tout autour de l'espace. Pour Sebastián Diáz Morales, le sujet ainsi éclairé revient aux éléments essentiels de l'être : la beauté, la surprise, la nouveauté et l'illusion. L'inconnu.
Publié à l'occasion de l'exposition de Sebastián Diáz Morales « Ficcionario IV », Museum für Gegenwartskunst Siegen, du 14 octobre au 5 juin 2017, et la 57e Exposition internationale d'arts visuels – La Biennale di Venezia, du 13 mai au 26 novembre 2017.
Sebastián Diáz Morales (né en 1975 à Comodoro Rivadavia, Argentine, vit et travaille à Amsterdam) est un artiste vidéo. Morales travaille avec diverses techniques filmiques, expérimentant à travers le montage, l'animation, le ralenti… Le son joue également un rôle de premier plan, que ce soit sous forme de bruit ou de musique de film. Certaines de ses œuvres s'inspirent de la science-fiction. Ses vidéos se basent sur des scénarios au caractère minimaliste où l'esthétique joue un rôle moteur dans l'expression d'une réalité alternative offerte au spectateur.