flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Passe-temps
Alain Séchas [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Alain Séchas Passe-temps
Textes de Jean-Marc Huitorel et Patrick Javault.

Publié par le musée de l'Abbaye Sainte-Croix – MASC, Les Sables d'Olonne.
paru en juin 2018
édition bilingue (français / anglais)
21 x 23 cm (relié, couv. toilée)
184 pages (ill. coul.)
29.00 €
ISBN : 978-2-913981-65-2
EAN : 9782913981652
en stock
 
Ce catalogue, qui accompagne l'exposition monographique de l'artiste au MASC – Sables d'Olonne, revient sur l'ensemble de l'œuvre d'Alain Séchas tout en laissant la part belle aux travaux réalisés ces dix dernières années, principalement ses peintures et dessins (avec des textes de Jean-Marc Huitorel et Patrick Javault).
Amorcé au milieu des années 1980, l'œuvre d'Alain Séchas se fonde sur une pratique du dessin rapide et incisive, qui chronique les menus faits de nos vies quotidiennes, soulignant d'un trait la beauté d'un instant ou le ridicule d'une situation. La figure du chat anthropomorphe, qui apparaît au milieu des années 1990, est emblématique de sa façon de rendre compte des gestes et des postures de l'être humain sur un ton humoristique qui vire parfois au noir.
A la suite des grandes installations multimédias qu'il échafaude en croisant sculptures, dessins, peintures, néons, sons ou films d'animation, l'artiste revient à partir de 2008 à une fabrique plus intime de l'image et opte pour la peinture qu'il explore dans ses composantes matérielles et formelles, circulant entre abstraction et figuration.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au musée de l'Abbaye Sainte-Croix – MASC, Les Sables d'Olonne, du 10 juin au 23 septembre 2018.
Alain Séchas (né en 1955 à Colombes, vit et travaille à Paris) est connu notamment pour ses dessins, sculptures et installations inspirées de la bande dessinée, dans lesquelles les figures familières récurrentes du chat et du martien fonctionnent comme des équivalents anthropologiques qui expriment avec un humour noir la complexité du désir et les fantasmes de la modernité.