flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
George Brecht, histoire d’un effacement
Frédéric Valabrègue [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] – collection Al Dante [tous les titres]
Frédéric Valabrègue George Brecht, histoire d’un effacement
Edité par Laurent Cauwet.
paru en juin 2018
édition française
12 x 17 cm (broché)
120 pages
15.00 €
ISBN : 978-2-37896-006-3
EAN : 9782378960063
en stock
 
Un essai de Frédéric Valabrègue sur l'artiste d'avant-garde américain, l'un des principaux acteurs de la mouvance Fluxus.
George Brecht a senti que le temps est de la musique, même faite d'un seul son blanc, même produite par des clignotants de voiture au crépuscule. La musique comme l'ensemble du cours de la vie. Il a posé de petits vecteurs sur ce cours-là, des events. Ils agissent comme des commutateurs, ils s'allument et ils s'éteignent. Ils font tous entendre un déclic, comme un bref réveil à quelque chose qu'on ne saisit pas.
Artiste américain, George Brecht est né à New York le 27 août 1926. Il fait des études de chimie, et des recherches dans plusieurs laboratoires pharmaceutiques jusqu'en 1965 (il est l'auteur de plusieurs brevets). Ayant par ailleurs étudié l'histoire de l'art, il commence une pratique artistique en s'intéressant à l'aléatoire en 1953 ; il écrit Chance Imagery [Imagerie du hasard]. Curieux de l'œuvre de John Cage, il suit ses cours à la New School for Social Research de New York en 1958-1959. En 1959, sa première exposition personnelle s'intitule Toward Events [Vers les événements] (Reuben Gallery, New York). En 1963, il organise avec Robert Watts le Yam Festival à New York, un ensemble d'événements multiformes regroupant l'intervention de nombreux artistes. Inventeur de l'event Fluxus, il rassemblera ses compositions sur des petites cartes, qui seront éditées par George Maciunas. Les boîtes et l'arrangement d'objets ordinaires prennent alors une grande place dans son œuvre, qui s'organise en 1964 comme les pages et chapitres d'un livre : The Book of the Tumbler on Fire [Livre du gobelet sur le feu, ou Livre du culbuteur sur le feu]. Il séjourne à Rome, puis revient à New York, organisant avec Robert Watts les Monday Night Letters, performances hebdomadaires au Café Go Go. Il y rencontre Robert Filliou, avec qui il tient entre juillet 1965 et mars 1968 La Cédille qui sourit à Villefranche-sur-mer, près de Nice. S'installant ensuite à Londres, puis, définitivement, en Allemagne en 1970, il expose encore quelques années régulièrement, avant de se retirer du monde de l'art.

Voir aussi George Brecht.
Frédéric Valabrègue (né en 1952 à Marseille) est écrivain. Il enseigne l'histoire de l'art aux Beaux-Arts de Marseille-Luminy. Auteur de nombreux articles sur des artistes modernes et contemporains, il a publié plusieurs romans chez P.O.L.