flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Drawing Room Confessions #5
Benoît Maire [tous les titres]
Mousse [tous les titres] Mousse Publishing (livres) [tous les titres]
Benoît Maire Drawing Room Confessions #5
paru en 2012
édition anglaise
11 x 17 cm (broché)
52 pages (ill. n&b)
ISBN : 978-88-6749-003-5
EAN : 9788867490035
épuisé
 
L'artiste français se prête au jeu des « confidences de salon ».
THE CAST
BENOÎT...........................Benoît Maire
THE EGOIST...................Clémentine Autain
THE BLIND MAN.............Falke Pisano
TANGO...........................Mark Geffriaud

(…) It could be linked to something like responsibility, in the sense that, when you create a work, you're the only person responsible for its existence vis-a-vis a third party, or an audience. You are simultaneously also responsible for an ideology, because a work is still a position with respect to the real and is therefore an ideology. Whereas the act of reducing oneself to a pathetic state makes you irresponsible. You put responsibility on the shelf.I was drunk, so I acted like an idiot. I'm forgiven. I had the right to act like an idiot. (…)
Drawing Room Confessions est une série de livres imprimés qui s'inscrit dans la tradition du questionnaire de Proust, des jeux de société des surréalistes, etc. Chaque livre est constitué de mots et de dialogues, sans images. Six sections distinctes (The Egoist, The Blind Man, Two to Tango, Ekphrasis, Time Line et La Madeleine) constituent les Règles du Jeu, qui régissent l'ensemble des parutions. Le seul changement d'une parution à l'autre concerne les joueurs – l'artiste, ou les personnalités provenant de divers domaines qui s'entretiennent avec lui.
De formation philosophique, Benoît Maire (né en 1978 à Pessac, vit et travaille à Paris) a effectué un post-diplôme au Palais de Tokyo à Paris après un cursus à la Villa Arson, à Nice. Dans un dialogue permanent entre art et métaphysique, il interroge pensées et concepts établis dans une œuvre plastique protéiforme et souvent collaborative. Depuis 2008, il a entrepris l'écriture d'un manuel d'esthétique où images, objets et écrits prennent forme dans une « esthétique des différends » qui corrompt les formats classiques par un usage expérimental de la théorie.
Benoît Maire réalise des expositions, des publications, des projections filmiques et des performances. Il collabore avec d'autres artistes, ainsi que des philosophes et musiciens.