flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Similijake
Jacques Sivan [tous les titres]
Al Dante [tous les titres] Poésie & littérature [tous les titres]
Jacques Sivan Similijake
paru en novembre 2008
édition française
15 x 21 cm (broché)
216 pages (ill. coul.)
27.40 €
ISBN : 978-2-84761-987-4
EAN : 9782847619874
en stock
 
S'inscrivant dans la tradition d'une réflexion sur l'œuvre totale en littérature, Jacques Sivan propose, avec Similijake, un récit métagraphique en couleur composé de superpositions d'images issues du domaine de la communication visuelle, de collages d'écritures informatives, de jeux typographiques
Vous avez en mains un outil de production permettant à tous de se téléréaliser en paramétrant constamment cet outil – à moins que ça ne soit aussi l'inverse – et ce, en fonction de contextes, vitesses et intensités variables. C'est la raison pour laquelle nous vous informons que, déjà, et pour une durée inconnue, tous les aspects et événements de votre vie quotidienne alimentent (selon l'évolution des modalités et, dans la mesure du possible, selon vos propres modalités et capacités émettrices/réceptrices) UNIVERSAL REAL TV qui, dans le même temps, vous produit.
Nous vous remercions pour votre active coopération.
« Similijake est une interface généralisée pseudo-fictionnelle, hypersensible et évolutive, téléréalisable sous forme d'un plasma logosonoscopique, dont les processus de modulation et de condensation sont ultra réactifs, ultra variables et capables de recomposer à chaque instant tel ou tel secteur de sa connectique, selon des protocoles qui vous garantissent (non sans risque) des possibilités quasi infinies et une puissance accrue… » Ainsi commence ce récit métagraphique, cette « œuvre totale » qui se compose d'une multitude d'écritures différentes, superposées les unes au autres.
On y retrouve la notion de flux informatif, les langages visuels qui occupent de plus en plus notre univers, la pulvérisation de tous les codes qui formatent nos esprits… jusqu'aux textes, vivants dans leur masse, dont les jeux typographiques ont la richesse sémantique des plus riches expériences de la poésie concrète, et dont la colorisation subtilement étudiée n'est pas sans rappeler les réflexions sur l'énergie de Raymond Roussel – Jacques Sivan nous avait, rappelons-le, proposé une version colorisée du célèbre Nouvelles Impressions d'Afrique.
Si ce livre est dans la continuité des principales expériences littéraires qui mêlent les écritures dans des dispositifs de montages toujours réinventés (le cut-up de Burroughs et Gysin, les romans métagraphiques des lettristes Isou et Pomerand, le livre-montage photographique de Lemaître, etc. ; toutes ces œuvres essentielles que nous redécouvrons enfin depuis quelques années), Jacques Sivan, grâce à sa réflexion quant à l'évolution des écritures informatives et de leurs adaptations aux nouveaux supports, nous offre ici un ouvrage d'une réelle singularité qui permet de relancer autrement la réflexion sur ce que serait une œuvre totale en littérature, mais également la condition d'écrivain, l'évolution de la notion d'œuvre et, par là-même, celle de littérature.
Le chantier poétique de Jacques Sivan (1955-2016) est certainement l'un des plus passionnant qu'il nous est donné d'explorer. Inventeur d'une écriture motléculaire (une écriture désaffublée des conventions et des codes contre lesquels l'auteur nous invite à résister), Jacques Sivan réinvente une langue qui reflète la complexité plurielle du monde tout en témoignant de son rapport au monde, de son expérience de vivre. Ici la poésie est pensée en action.
Avec Vannina Maestri et Jean-Michel Espitallier, il a créé et dirigé la revue Java. Il a publié dans les principales revues de poésie contemporaine (TXT, la Revue de Littérature Générale, Quaderno, Il Particolare, EC/ARTS, Doc(k)s, Action poétique, la Res Poetica, etc.) et multiplié les lectures publiques et interventions performatives ainsi que les collaborations avec des artistes (comme avec la cinéaste Marie Poitevin et le musicien Cédric Pigot). Il est notamment l'auteur de Machine Manifeste (Léo Scheer, 2003), Le Bazar de l’Hôtel de ville (Al Dante, 2006), Raymond Roussel : L'allée aux Lucioles / Les corps subtils aux gloires légitimantes (Les presses du réel, 2008).

Voir aussi Jacques Sivan & Charles Pennequin ; Cédric Pigot & Jacques Sivan.