flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Crash Test – La révolution moléculaire
La Panacée [tous les titres]
  Crash Test La révolution moléculaire
Edité par Nicolas Bourriaud.
Textes de Nicolas Bourriaud, Noam Segal, Stefanie Hessler.

Conception graphique : Johanna Himmelsbach.
paru en février 2018
édition bilingue (français / anglais)
16,5 x 24 cm (broché)
272 pages (ill. coul.)
27.00 €
ISBN : 978-2-490123-01-8
EAN : 9782490123018
en stock
 
Le catalogue de l'exposition-manifeste conçue par Nicolas Bourriaud, qui prend pour point de départ l'intégration de la notion d'anthropocène dans la sphère artistique actuelle : l'ouvrage explore la production d'une nouvelle génération d'artistes qui travaille le réel et annule la division traditionnelle entre les notions de culture et nature. L'édition revient en détails sur les œuvres exposées et propose un glossaire particulièrement éclairant.
L'art des années 2010 semble avoir intégré la notion d'anthropocène, qui désigne une ère dominée par les activités humaines et leur impact sur la planète. Notre représentation du monde évolue ainsi vers une sorte de coprésence avec des sphères autrefois séparées dans la pensée occidentale : le minéral, l'animal, le végétal, la machine et l'humain, qui semblent échanger sans cesse leurs propriétés. Au sein de cette nouvelle promiscuité, la division traditionnelle en Occident entre nature et culture perd peu à peu toute pertinence.
Crash Test est né de ce constat.
Cette exposition rassemble une génération d'artistes qui travaillent le réel à son niveau moléculaire, en organisant des connections entre la réalité physique/chimique et les cultures humaines. Ils/Elles décrivent le monde actuel (ses sociétés, ses cultures…) à partir des matières (brutes ou synthétiques) qui le composent, et non plus à partir de données purement sociales, ni même humaines. Et à l'ensemble de ces règnes hétérogènes qui se rapprochent aujourd'hui, on pourrait ajouter l'image, devenue aujourd'hui une pellicule qui entoure notre univers – une atmosphère autonome, une couche de pollution.
Les artistes réunis dans Crash Test travaillent donc à partir de la réalité matérielle, qu'il s'agisse de ses composantes basiques ou des alliages les plus contemporains : existe-t-il encore un matériau purement « naturel » ou purement « humain » ? Sans revendiquer la posture du scientifique, ces artistes se livrent à des investigations sur les particules qui composent l'univers physique, les composés chimiques, les alliages synthétiques. Certains privilégient la réduction ou la pulvérisation de la matière, avec des œuvres qui analysent le monde physique dans lequel nous vivons, en le décomposant ; d'autres mettent en valeur les réactions et transformations chimiques, à travers des installations en forme de dispositifs expérimentaux, de la pulvérisation (réduction du visible à des éléments basiques) à la solution (dissolution d'éléments dans un solvant) en passant par le précipité (formation d'agrégats moléculaires).
Au sujet de ces démarches radicalement nouvelles, on peut ainsi parler d'un type inédit de matérialisme – ou d'un réalisme analytique, qui prend acte de la fin de la division entre nature et culture sur laquelle se fonde la pensée occidentale, tout autant que de la subordination classique entre la matière et la forme, ici souvent confondues. Un matérialisme dont la question centrale serait : comment un état de la matière représente-t-il un moment de l'histoire ?
Nicolas Bourriaud
Avec Alisa Baremboym, Ivana Bašić, Bianca Bondi, Juliette Bonneviot, Jeanne Briand, Dora Budor, Johannes Büttner, Alice Channer, Caroline Corbasson, David Douard, Daiga Grantina, Roger Hiorns, Agnieszka Kurant, Sam Lewitt, Estrid Lutz & Emile Mold, Jared Madere, Enzo Mianes, Virginia Lee Montgomerry, Marlie Mul, Aude Pariset, Thiago Rocha Pitta, Pamela Rosenkranz, Thomas Teurlai, Artie Vierkant, Phillip Zach.

Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à La Panacée-MoCo, Montpellier, du 10 février au 6 mai 2018.

Voir aussi Stream n°3 – Habiter l'Anthropocène ; T. J. Demos : Against the Anthropocene ; Soldes n°5.