flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Le portrait de Ma
Ma Desheng [tous les titres]
Al Dante [tous les titres] Poésie & littérature [tous les titres]
Ma Desheng Le portrait de Ma
paru en juillet 2010
édition française
18 x 16 cm (broché)
104 pages (ill.)
17.30 €
ISBN : 978-2-84761-877-8
EAN : 9782847618778
en stock
 
Ouvrage présentant une série d'autoportraits inspirés par le vocabulaire expressif du masque. Mettant en scène une multiplicité d'émotions, les photographies sont accompagnées de légendes qui apportent une distanciation et un paradoxe vis-à-vis du portrait.
Les visages alignés de Ma semblent participer d'un vocabulaire particulier : celui des masques. Très loin de l'impassibilité ou de l'hermétisme cette série de masques s'immobilisent, s'isolent dans des caricatures expressives marquées ou plutôt soulignée. Le portrait de Ma reflète au fil des pages le dérèglement d'un visage en prise avec une multiplicité émotionnelle qui le traverse et en modifie les lignes. Cette suite de visages concentre en une tension presque dramatique des expressions reflétant tour à tour la joie, le sombre, le vif, l'indicible. Le visage ici se préoccupe de sa vérité émotionnelle effective, la théâtralise, la stylise dans l'outrance.
Le dérèglement s'opère aussi entre le portrait, le masque et une phrase qui l'accompagne, le légende. La phrase participe du portrait. Elle établit une cassure, une distanciation, un éloignement, un paradoxe. Entre l'expression isolée du visage et la phrase il y a pour le lecteur une difficulté de rapprochement dialectique logique, une perturbation, une impossibilité, un inconfort de lecture.
Dans Portrait de Ma, tout se passe dans la dissociation entre un visage, son masque et une phrase étrangère à celui-ci, mais qui porte elle aussi son expressivité propre dans une forme courte, presque lapidaire, immédiate.
Ma Desheng (né en 1952 à Pékin, vit et travaille à Paris) est poète, performeur et artiste. Au printemps 1979, il participe à la première exposition de peinture non officielle organisée à Pékin par le groupe des Étoiles, dont il est l'un des membres fondateurs. En 1985, il quitte la Chine pour la Suisse et, en 1986, à l'invitation des fondations Cartier, CIRCA et Royaumont, il se rend en France pour s'établir à Paris. Artiste reconnu et apprécié, il est une figure emblématique de la résistance artistique et culturelle chinoise. Ces expositions sont de petits événements, ainsi que ces performances. Car, malgré son handicap (il ne se déplace maintenant qu'en chaise roulante), il continue à parcourir l'Europe pour des actions performatives impressionnantes d'énergie et de vitalité.