flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Palais n° 26 – Days are Dogs
Camille Henrot [tous les titres]
Palais [tous les numéros]
Camille Henrot Palais Days are Dogs
paru en octobre 2017
édition bilingue (français / anglais)
22,5 x 28,5 cm (broché)
192 pages (ill. coul.)
15.00 €
ISBN : 978-2-84711-075-3
EAN : 9782847110753
en stock
 
À l'occasion de sa carte blanche au Palais de Tokyo du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018, l'artiste française Camille Henrot est la rédactrice en chef invitée de ce numéro 26 du magazine Palais, consacré intégralement à l'exposition « Days are Dogs ».
Pour cette exposition, Camille Henrot présente un vaste ensemble d'œuvres, auquel s'ajoutent des productions d'artistes avec lesquels elle entretient un dialogue fécond : David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott, Avery Singer, ainsi que le poète Jacob Bromberg. L'exposition « Days are Dogs » explore comment la semaine et les jours qui la composent structurent notre rapport au temps. Elle révèle la manière dont cette invention nous rassure – en nous offrant un cadre commun et des routines – autant qu'elle nous aliène – en instaurant un ensemble de contraintes et de dépendances. Chacune des sept parties thématiques de l'exposition est ainsi consacrée à un jour de la semaine, allégorie d'un ensemble d'émotions et d'actions dont les œuvres se font l'écho.
Suivant cette organisation en sept parties (matérialisée par un système d'onglets), ce numéro du magazine Palais explore les différentes thématiques de l'exposition.
Avec des textes de Ben Eastham, Orit Gat, Haidy Geismar et Chris Kraus ; Miranda Lash en conversation avec Lora Ann Chaisson, Chris Sharp et Polly Staple ; une interview de Camille Henrot par Daria de Beauvais, commissaire de l'exposition ; des contributions inédites des artistes invités, Jacob Bromberg, David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott et Avery Singer, ainsi qu'un large ensemble iconographique consacré aux œuvres de Camille Henrot.
Publié trois fois par an, le magazine Palais offre un regard enrichi sur les expositions et la programmation du Palais de Tokyo. Palais donne à voir l'art contemporain d'une manière actuelle et, aussi souvent que possible, du point de vue des artistes eux-mêmes. Chaque saison, dossiers thématiques, entretiens, essais, projets spéciaux et inserts sont autant de contributions d'artistes, de critiques d'art, d'historiens ou de théoriciens qui font du magazine Palais un outil indispensable pour appréhender l'art contemporain.
D'abord reconnu pour ses vidéos et films d'animation qui mêlent dessin, musique et images cinématographiques, parfois grattées ou retravaillées, le travail de Camille Henrot (née en 1978, vit et travaille à Paris) brouille les catégories traditionnellement hiérarchiques de l'histoire de l'art. Ses dernières œuvres, qui se déclinent sous forme de sculptures, dessins, photographies, et toujours films, traitent de la fascination exercée par l'ailleurs et par l'autre (géographique, mais aussi sexuel), fascination reprise dans les mythes populaires modernes dont s'inspire Camille Henrot. Les objets hybrides, impurs, de l'artiste jettent un doute sur l'écriture linéaire et cloisonnée de l'histoire occidentale, et soulignent sa part d'emprunts et ses zones d'ombres.
Camille Henrot a notamment exposé en France au Centre Pompidou, au Musée d'art moderne de la ville de Paris, au Palais de Tokyo, à l'Espace Paul Ricard, au Jeu de Paume, à la Fondation Cartier, à l'Espace Culturel Louis Vuitton, à la Fondation Maeght, aux Collections de Saint-Cyprien, au Musée des Beaux-arts de Bordeaux, au Crac Alsace, ainsi qu'à l'étranger : au Sungkok Art Museum de Séoul, au Palais des Beaux-arts de Bruxelles, au Centre pour l'image contemporaine de Genève, au Hara Museum à Tokyo et au Centre Culturel Oi Futuro de Rio de Janeiro.
Camille Henrot a reçu le Lion d'argent à la 55e Biennale de Venise en 2013, le Nam June Paik Award 2014, le Edvard Munch Art Award 2015...

Voir aussi Yona Friedman & Camille Henrot.