flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
The Drawer n° 13 – Amour
The Drawer [tous les numéros]
  The Drawer Amour
paru en octobre 2017
édition française (textes en français et en anglais)
17 x 24 cm (broché)
160 pages (ill. coul. et n&b)
19.00 €
ISBN : 978-2-84066-987-6
EAN : 9782840669876
en stock
 
Le treizième numéro de la revue de dessin monomaniaque, thématique, artisanale et transversale réunit les dessins d'une trentaine d'artistes, autour du thème de l'amour... et d'Éros.
Avec Etel Adnan, Dike Blair, Io Burgard, Yves Camdeborde, Lauren Coullard, Idir Davaine, Eliza Douglas, Aurélie Gravas, Antoine Grulier & Pierre Pauselli, Thomas Huber, Dorothy Iannone, Mathias Kiss, Tiziana La Melia, Stéphane Lecomte, Thomas Lemut, Sébastien Lifshitz, Roxane Lumeret, Jan Melka, Mario Milizia, François Olislaeger, Francis Picabia, Vimala Pons, Laure Prouvost, Louise Sartor, Ashley Hans Scheirl, Alice Wietzel.
Revue constituée de dessins et consacrée au dessin, The Drawer laisse la parole et le champ – presque – libre aux seuls « dessinateurs », réunissant semestriellement les dessins et les contributions écrites d'une trentaine d'artistes et de créateurs.
En anglais, « the drawer » signifie « le tiroir ». Il désigne aussi « celui qui dessine ». Assumant la polysémie de son titre, la revue The Drawer pourrait donc s'envisager comme un « tiroir à dessins ». Ce qu'elle est d'une certaine façon : revue entièrement constituée de dessins et consacrée au dessin, que l'on peut ouvrir et refermer à loisir, propice enfin aux associations les plus inattendues, The Drawer porte donc bien son nom.
Monomaniaque, The Drawer n'en est pas moins ouverte d'esprit : tous les dessins, pourvu qu'ils soient bons, et tous les dessinateurs, l'intéressent. Célébrant la pratique du dessin dans sa dimension la plus large, The Drawer mêle donc aussi bien des contributions d'artistes (plasticiens, illustrateurs, designers, architectes) que celles de créateurs moins attendus (chanteurs, écrivains, musiciens, chorégraphes, réalisateurs). Leur point commun : un même goût et une même pratique du dessin.
Semestrielle, The Drawer est aussi thématique. Chaque numéro prend comme point de départ le titre d'une oeuvre littéraire, cinématographique ou musicale, choisi pour son potentiel créatif et/ou fantasmatique (volume 1 : Les Temps modernes, volume 2 : La Métamorphose, etc.). Chaque contributeur est invité à s'y soumettre et chaque dessin publié, qu'il soit déjà existant ou spécialement réalisé pour l'occasion, s'y rapporte.
Terrain de jeu, d'expression et de création autour d'une thématique commune, The Drawer renseigne donc aussi bien sur la richesse plastique et graphique du dessin aujourd'hui que sur les artistes et personnalités invités également à répondre à une série de questions. Pourquoi dessiner ? Que dessiner ? Dessins ratés ?...
Visuelle avant tout, davantage préoccupée de typographie que de texte, The Drawer se lit moins qu'elle ne se regarde, se feuillette, se compulse. Tiroir à dessins, exposition portative, cabinet d'art graphique miniature, The Drawer n'a d'autre ambition que celle du partage des miracles et des plaisirs du dessin.
Artisanale et 100 % faite main, elle est le fruit du travail d'une petite équipe passionnée de dessin : Sophie Toulouse, directrice artistique et Barbara Soyer, active dans le champ de l'édition et de l'art contemporain.

The Drawer est également une plate-forme éditoriale pour la publication d'ouvrages monographiques.