flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
God’s Children, God’s Poems
Jimmie Durham [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Jimmie Durham God’s Children, God’s Poems
Edité par Heike Munder.
Textes de Jimmie Durham, Richard W. Hill, Heike Munder.
paru en septembre 2017
édition bilingue (anglais / allemand)
20,8 x 27,5 cm (broché)
104 pages (43 ill. coul.)
32.00 €
ISBN : 978-3-03764-498-0
EAN : 9783037644980
en stock
 
Monographie documentant un projet éponyme dans lequel l'artiste américain explore la relation entre l'homme et la nature à travers un ensemble de sculptures composées des crânes des plus grandes espèces animales d'Europe.
Artiste, interprète, poète, essayiste et militant, Jimmie Durham est l'une des voix les plus influentes du monde de l'art contemporain. Cette publication accompagne son exposition au Migros Museum für Gegenwartskunst, constituée d'un ensemble de sculptures composées des crânes des plus grandes espèces animales d'Europe. Avec une introduction de Jimmie Durham et les contributions du conservateur du Cree Indians Heritage Richard William W. Hill et du directeur du musée Migros Heike Munder, cet ouvrage explore les réflexions menées par l'artiste américain autour de notre relation aux animaux, des valeurs civilisatrices, de l'historicité et de l'identité sociale.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au au Migros Museum für Gegenwartskunst, Zurich, du 26 août au 5 novembre 2017.
Jimmie Durham (né en 1940 en Arkansas, vit et travaille en Europe depuis 1994) est l'un des artistes contemporains les plus influents, ainsi qu'un éminent essayiste et poète. Son art et sa pensée sont d'une importance cruciale pour de multiples artistes, commissaires d'expositions et théoriciens, notamment de la jeune génération. Durham est l'un des très rares artistes contemporains à également avoir une pratique de l'œuvre politique. Dans les années 1970, il fut l'un des leaders du Mouvement Amérindien et plus tard un représentant du Conseil international des Traités indiens aux Nations Unies.
Durham fait usage de tous les éléments de ce que l'on qualifie aujourd'hui d'art plastique : objet, image, mot, action. Les images et les mots peuvent être cloués ou collés sur des objets, qui peuvent être fabriqués « en direct » sous les yeux d'un auditoire. Ce processus peut aussi être filmé en vidéo. Son œuvre relève de la « sculpture » au sens le plus large du terme : une apparition matérielle dans l'espace. Les matériaux vont du bois à la pierre et de l'os aux tubes en plastique ou des textes imprimés. Durham utilise aussi le dessin, la peinture et la vidéo. Il crée ses propres musées, parfois en collaboration avec sa partenaire, l'artiste Maria Thereza Alves.