flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Des hégémonies brisées
Reiner Schürmann [tous les titres]
Diaphanes [tous les titres] Transpositionen [tous les titres]
Reiner Schürmann Des hégémonies brisées
paru en septembre 2017
édition française
15 x 23,5 cm (broché)
736 pages
42.00 €
ISBN : 978-2-88928-031-5
EAN : 9782889280315
en stock
 
L'ouvrage testament et magnum opus du philosophe allemand d'expression française : une interprétation monumentale et radicalement nouvelle de l'histoire de la philosophie occidentale et de ses faillites, immense fresque historique où se déploie toute l'originalité de la pensée de Reiner Schürmann.
« Le b-a ba du métier n'est-il pas d'assurer un fondement, non-fondé mais capable néanmoins d'ancrer les prémisses m'instruisant sur ce que je puis savoir et sur ce que je dois faire ? Comprise ainsi, la norme ne se justifie pas ; en quoi elle est fantasmatique. Mais elle justifie tout ce qui peut devenir phénomène pendant l'époque linguistique à laquelle elle imprime sa marque ; en quoi elle est hégémonique. S'il s'avère qu'un tel référent non-référable à quelque instance supérieure se maintient tant que prédomine une langue, alors l'histoire à retracer sera celle des fantasmes hégémoniques grec, latin, et moderne. Un fantasme est hégémonique quand toute une culture s'y fie comme si elle tenait là au nom de quoi parler et agir. Pareil représenté-chef (hêgemôn) travaille le singulier qui est indicible, en le disant part d'un tout. Les hégémonies tournent le singulier en du particulier. Il s'agira donc de retracer une histoire de soumissions par nous-mêmes encourues. »

« Je n'aurais sans doute jamais entrepris d'écrire ce livre si, étranger, je ne vivais pas au milieu du peuple occidental le plus brutalement idéologique en cette fin de siècle : peuple qui, tout aussi brutalement, dénie non seulement les singularités, mais encore ses propres maximisations et fantasmes idéologiques. »
Philosophe allemand, Reiner Schürmann (1941-1993) est né à Amsterdam et a vécu en Allemagne, en Israël et en France avant d'immigrer aux États-Unis dans les années 1970, où il a été professeur et directeur du Département de philosophie à la New School for Social Research de New York. Il est l'auteur de trois livres sur la philosophie, tous écrits en langue française : Maître Eckhart et la joie errante, Le principe d'anarchie : Heidegger et la question de l'agir et Des hégémonies brisées. Les Origines est son seul travail de fiction. Il n'a jamais écrit ni publié dans son allemand natal.
Académiquement peu visible, la pensée de Reiner Schürmann est aujourd'hui reconnue par Jacques Derrida, Dominique Janicaud, Gérard Granel, Giorgio Agamben ou Mehdi Belhaj Kacem, lequel la situe « véritablement à la hauteur de celle de Alain Badiou ».