flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
#picturebook1
Jean-Michel Wicker [tous les titres]
Centre d'édition contemporaine [tous les titres]
Jean-Michel Wicker #picturebook1
Conception graphique : Maximage Société Suisse, Londres.
paru en juin 2017
édition française (textes en français et en anglais)
27 x 28,5 cm + inserts
396 pages (ill. coul. et n&b)
70.00 €
ISBN : 978-2-9701174-0-7
EAN : 9782970117407
en stock
 
Livre d'artiste caractéristique du travail de Jean-Michel Wicker autour de la typographie et de l'espace livresque, comprenant des travaux graphiques de l'artiste, un « arbre de vie » réalisé en collaboration avec Marlie Mul, un texte de Harry Burke et une recette alsacienne de tarte aux quetsches par Charlotte Wicker. L'ouvrage est d'accompagné d'inserts de collages et de peintures de Wicker.
Comme des éléments viraux et récurrents, Wicker réinjecte dans tout son travail des lettres : le e, b, et B, et recrée un alphabet qui se démultiplie et se diffracte autant dans l'espace d'exposition que dans celui du livre. [...] S'ils jouent de plusieurs combinaisons typographiques, de mises en page éclatées sur plusieurs pages, les travaux de Jean-Michel Wicker, ses livres et plus particulièrement notre édition, #picturebook1 diffusent des commentaires et des interrogations sur des thématiques récurrentes telles que l'identité, la sexualité, l'autonomie, la liberté, la résistance, la transgression dans le champ plus large et riche de la culture et de l'anti-culture. Si les différents assemblages de lettres proposent de multiples études typographiques – telles des gammes, le système répétitif est éprouvé et crée des plages géométriques, quasi abstraites. #picturebook1 propose également des esquisses ou des dessins plus libres et met « en page » des images, des détails et des signes, qui apparaissent par surprise d'une page à l'autre. Comme inserts ou au-delà du livre, les collages et les peintures de Wicker se déclinent aussi sous forme de séries. Ils peuvent se transformer en structures, prendre de l'épaisseur, souvent recouverts de papier mâché, comme encollés et ils deviennent objets. Les imprimés se mêlent à des sculptures éphémères, mécaniques, dans des environnements souvent composés de mobilier réalisés dans des matériaux pauvres et fait main.
Publié à l'occasion de l'exposition « BBiblioteca ffanafffantastica », Centre d'édition contemporaine, Genève, du 24 mars au 6 mai 2017.
Jean-Michel Wicker (né en 1970 à Riedisheim, vit et travaille à Berlin) s'intéresse dès les années 1990 à la production, incluant l'édition, la typographie, la performance et le jardinage. Jean-Michel Wicker est le fondateur des maisons d'édition Le edizioni della luna, Nice, Le edizioni della china, Berlin et Ballabella papers, Il a notamment exposé à la galerie Edouard Montassut, Paris (2017), à la Bergen Kunsthall, Bergen (2015), chez Sandy Brown, Berlin (2015), à la Künstlerhaus, Stuttgart (2015), chez Cubitt, Londres (2014), au New Theater, Berlin (2014), à l'Artists Space, New York (2013), à la Kunsthalle Bern (2012), au KW Institute for Contemporary Art, Berlin (2010). Jean-Michel Wicker a participé à des expositions collectives à l'Institute of Contemporary Arts, Londres (2014), à la Kunsthal Charlottenborg, Copenhague (2011) ainsi qu'à la Kunsthalle Zurich (2011).

Voir aussi Vidya Gastaldon & Jean-Michel Wicker.