flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
forM – Edition de tête
Kees Visser [tous les titres]
Jannink [tous les titres] L'art en écrit [tous les titres]
Kees Visser forM Edition de tête
paru en 2008
textes en français, islandais, anglais, néerlandais
12,5 x 21 cm (broché, sous jaquette)
48 pages (ill. bichromie) + œuvre insérée
200.00 €
momentanément indisponible
 
Dans forM, Kees Visser présente le texte de son catalogue raisonné, base de données ouverte dans laquelle il inscrit ses formes sur papier millimétré. Il puise parmi celles-ci pour réaliser ses œuvres. Les descriptions sont entrecoupées de citations en français, islandais, anglais et néerlandais, empruntées à d'autres artistes. L'édition de tête de l'ouvrage est accompagnée d'une œuvre originale signée.
Edition limitée à 285 exemplaires signés par l'artiste et numérotés.

Egalement disponible en édition courante.
Kees Visser (né en 1948 aux Pays-Bas, vit et travaille entre Haarlem, Paris et Reykjavik) a commencé à développer un travail sur la couleur à partir de 1976, en tissant des bandes de papier, avant de produire des tableaux-reliefs faits de planches de bois. Quittant sa Hollande natale alors que son travail oscillait entre abstraction et Fluxus, il part s'installer en Islande où il vivra pendant près de vingt ans au contact d'un environnement naturel qui marquera profondément son travail. Co-fondateur avec un groupe d'artistes islandais du Living Art Museum de Reykjavik en 1978, il y côtoie une scène artistique cosmopolite où se croisent des artistes comme Dieter Roth, Donald Judd, Richard Serra, Roni Horn, Hrein Fridffinson, Adrian Schiess, Günter Umberg ou encore Richard Long.
Kees Visser s'est fait connaître en France au milieu des années 1990 par un travail méthodique sur la série, la forme et la couleur, immédiatement reconnaissable à travers ses peintures monumentales et monochromes sur papier où des figures rectangulaires légèrement biaisées sur leurs côtés affleurent à la surface du tableau, presque par cristallisation, formant des espaces dans lesquels la couleur vient s'inscrire, en dizaines de couches, provoquant une impression ambiguë et paradoxale de mouvement et d'immobilité.
Kees Visser développe un travail minimal, radical et conceptuel. Amateur de Wittgenstein et John Cage, il recherche la nature métaphysique de l'art au travers d'un exercice de déconstruction du style.
Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections (au Stedelijk Museum d'Amsterdam, au MOMA de New York, ou encore au Victoria & Albert Museum de Londres) et ont été montrées dans des expositions internationales, en Islande, à la National Gallery et à la Living Art Gallery, aux Pays-Bas et plusieurs fois en France.