flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Dictionnaire de réalité tactique – Intelligence culturelle et contrôle social
Konrad Becker [tous les titres]
Supernova [tous les titres] Livres [tous les titres]
Konrad Becker Dictionnaire de réalité tactique Intelligence culturelle et contrôle social
Traduit de l'anglais et annoté par Ewen Chardronnet (titre original : Tactical Reality Dictionary – Cultural Intelligence and Social Control, 2002, Selene Verlag, Vienne, et Autonomedia, New York).

Conception graphique : Schulz & Leary.
paru en février 2017
édition française
14 x 22,5 cm (broché)
208 pages
20.00 €
ISBN : 978-2-9548180-9-2
EAN : 9782954818092
en stock
 
La traduction française du Dictionnaire de réalité tactique de Konrad Becker, chercheur en hypermédias, artiste et hacktiviste viennois ayant défini le concept d'intelligence culturelle, préfigurant WikiLeaks, constitue un événement. Ce « manuel de survie cognitive » prend la forme d'un lexique présentant quelques-uns des termes clés des sciences cognitives, technologiques et communicationnelles, afin de mieux appréhender les processus de contrôle de l'information au sein des sociétés contemporaines.
Konrad Becker dirige le World-Information Institute, un organisme d'étude de la société de l'information créé en 2000. Au travers de nombreuses expositions, conférences et publications, l'Institut est devenu une plateforme d'intelligence culturelle essentielle à une large communauté de chercheurs. Parallèlement aux travaux développés par l'Institut, Konrad Becker s'est engagé dans un travail plus personnel d'analyse des processus de manipulation du flot croissant d'informations dans un contexte d'expansion de l'économie de l'attention. Tout d'abord avec le Tactical Reality Dictionary (publié en 2002 aux éditions Selene/Autonomedia), puis avec le Strategic Reality Dictionary (Autonomedia, 2009) et le Dictionary of Operations (Autonomedia, 2012), il se penche sur la création de valeur sur les marchés de la captation de l'attention. Becker nous relate ainsi les opérations à grande échelle pour gérer l'opinion publique, pour susciter des motivations psychologiques téléguidées et pour créer du consentement ou influencer le choix de diverses politiques. Publiés sous la forme de lexiques, aux entrées denses relevant presque de l'hermétisme, ces trois ouvrages forment des recueils hybrides des réflexions subjectives de l'auteur. Faisant appel à l'histoire des relations entre cartographie et pouvoir, aux sciences de l'information et de la communication, aux origines de la psychanalyse et aux sciences cognitives, à l'économie de l'attention, la cybernétique et l'histoire des technologies électriques, électromagnétiques et informatiques, Becker nous plonge dans ce qui constitue le monde hyper-contemporain des think-tanks de faiseurs d'opinion et des agences de renseignement. Mais, s'affranchissant de l'académisme scientifique, il nous entraine également sur les territoires angoissants de la manipulation cognitive, jouant de son talent littéraire pour nous révéler les anges et démons qui gouvernent les territoires sauvages de nos inconscients. Ainsi, convoquant les mythes primordiaux Babyloniens et le Léviathan de Thomas Hobbes, Lautréamont ou William S. Burroughs, H.P. Lovecraft et J.G. Ballard, Giordano Bruno et Philip K. Dick, Konrad Becker nous rappelle les conflits intérieurs qui tourmentent de longue date nos sociétés. Un guide de survie dans une époque où le « maintien de la paix culturel » passe par la maîtrise des sciences de l'esprit. Un encouragement à penser une « écologie de l'esprit ».
Konrad Becker (né en 1959 à Vienne) est un chercheur en hypermédia, auteur, artiste et producteur de contenus culturels interdisciplinaires. Depuis 2000, il dirige le World-Information Institute, un organisme d'étude de la société de l'information.