flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Construction de distance
Didier Vermeiren [tous les titres]
Frac Bretagne [tous les titres]
Didier Vermeiren Construction de distance
Edité par Didier Vermeiren et Elsa Cayo.
Texte de Michel Gauthier.
paru en novembre 2017
édition bilingue (français / anglais)
24 x 31 cm (relié)
176 pages (ill. coul.)
28.00 €
ISBN : 978-2-906127-52-4
EAN : 9782906127524
en stock
 
Catalogue monographique mettant en relation une série de sculptures avec un ensemble de photographies également réalisées par l'artiste. Une confrontation en forme de dialogue, explorant les potentialités de l'image et de l'espace. Avec un texte de Michel Gauthier.
Développée et exposée à partir des années quatre-vingts, l'œuvre de Didier Vermeiren est basée sur une approche de la sculpture, de son histoire, de son vocabulaire. Ses matériaux – bois, plâtre, terre, bronze – et techniques – moulage, taille, assemblage – ressortent d'une pratique classique d'atelier, tandis que sont mises en tension des notions duelles : plein et vide, poids et masse, positif et négatif, surface et volume, dans le cadre d'un vaste champ de référence allant de la statuaire classique à l'âge contemporain.
L'exposition est conçue comme un lieu d'étude, de perception, comme un jeu avec l'espace où composent sans cesse présence et mouvement, silence et réminiscence. La photographie est partie prenante de ce travail, outil de vision et d'expérimentation prisé de maints sculpteurs pour des vues d'atelier et d'exposition. Cependant l'artiste en amplifie les potentialités pour tenter d'effacer l'opposition entre mobile et statique, et faire de l'image un espace de représentation tridimensionnel.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au Frac Bretagne, Rennes, du 14 janvier au 23 avril 2017.
Didier Vermeiren (né en 1951 à Bruxelles, où il vit et travaille) appartient à une génération d'artistes qui, depuis les années 1970, prolonge le legs de l'art conceptuel et du minimalisme. S'appuyant sur une connaissance approfondie de l'histoire de l'art, Vermeiren mène une réflexion autour de la nature spécifique de la sculpture et sur la relation entre la sculpture et son piédestal. Dans ses travaux, le sculpteur belge fait du socle une partie intégrante de l'œuvre, souscrivant ainsi à l'héritage de Brancusi.