flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
La chose la plus étrangère au monde – Analyse critique du Butō de Hijikata Tatsumi
Kurihara Nanako [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Avant-gardes [tous les titres] – collection Délashiné ! [tous les titres]
Kurihara Nanako La chose la plus étrangère au monde Analyse critique du Butō de Hijikata Tatsumi
Traduit de l'anglais (américain) par Bruno Fernandès.
Titre original : The most remote thing in the universe: critical analysis of Hijikata Tatsumi's Butoh dance (thèse de doctorat – New York University, 1996).
2017 (parution prévue au 1er trimestre)
édition française
17 x 23 cm (broché)
264 pages (ill. n&b)
20.00 €
ISBN : 978-2-84066-810-7
EAN : 9782840668107
à paraître
 
Première étude en français analysant le travail de Hijikata Tatsumi, cet ouvrage met à jour ses influences personnelles, artistiques, culturelles et sociales, et les articule avec sa philosophie, son esthétique et sa méthode de danse butō.
Hijikata Tatsumi (1928-1986) créateur de l'ankoku butō (danse des ténèbres) à l'aube des années 1960 au Japon, révolutionna la notion même de danse moderne, imposant un univers fantasmatique et transgressif, renversant toute notion d'harmonie ou de beauté chorégraphique. Artiste visionnaire, il accouche d'un corps humain difforme, souffrant, orgiaque et impie, d'une obscénité inacceptable dans une société en pleine normalisation consumériste.
Son style puise à des sources hétéroclites, mêlant onirismes traumatiques de son enfance rurale et mondes artistiques hérétiques qu'il phagocyte et régurgite en une version érotique et grotesque inimaginable avant lui. Kurihara Nanako présente ce poète de la chair, son univers fascinant, avec clarté et rigueur, se basant sur une expérience de terrain et une analyse minutieuse des sources, sans parti pris ni interprétation littéraire. Au-delà des mythes et légendes qui entourent désormais le butō, Kurihara donne accès à la synthèse du génie de Hijikata et montre les implications éthiques, esthétiques et politiques de ses méthodes et de son art dans le Japon de son époque. Une lecture indispensable à une approche claire, démystifiée de l'univers butō et de cet artiste unique qui donna naissance à d'innombrables suivants.
Cet ouvrage est la première publication et traduction d'une thèse de doctorat soutenue par Kurihara Nanako à l'université de New-York en 1996.
Kurihara Nanako (栗原奈名子) est chercheuse indépendante, diplômée en sciences politiques de l'université de Waseda et docteur en Performance Studies de l'université de New-York. Elle a traduit en anglais de nombreux textes de Hijikata Tatsumi dont des extraits importants de son œuvre majeure, Yameru Maihime (Danseuse débile). Elle a étudié et pratiqué le butō à l'Asubesuto-kan de Hijikata sous la direction de Ashikawa Yōko. Kurihara Nanako est également documentariste et productrice. Ses films Ripples of Change, sur les mouvements de femmes dans le Japon des années 1970 et Grandpa from Brazil, sur les immigrants japonais du Brésil, ont reçu une audience internationale. Elle réside désormais à Kyōto.