flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Power, Governance, Labor
Maja Bajevic [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Maja Bajevic Power, Governance, Labor
Edité par Raphael Gygax and Heike Munder.
Textes de Barbara Biedermann, Manuel Borja-Villel, Boris Buden, Raphael Gygax, Ana Janevski.
paru en mai 2017
édition bilingue (anglais / allemand)
17 x 22,9 cm (relié)
256 pages (ill.)
40.00 €
ISBN : 978-3-03764-497-3
EAN : 9783037644973
en stock
 
Nouvelle monographie de l'artiste franco-bosniaque dont le travail, forgé dans la distance d'un exil involontaire, explore les thématiques de l'absence et de l'identité.
Depuis le milieu des années 1990, Maja Bajević explore un large éventail de questions liées à la mondialisation et à la migration, à l'inclusion et à l'exclusion, à l'exploitation, au néolibéralisme et aux interactions entre ces notions. Bajevic enquête également de façon constante sur sa propre identité et sur l'attachement à la terre natale. Son œuvre fait partie d'une tradition de l'art traitant des questions sociales et éducatives, questions qu'elle envisage à travers une approche globalisante.
Rassemblant des textes inédits d'historiens de l'art et de curateurs, cette publication met en avant les stratégies et les thèmes à l'œuvre chez Maja Bajević, constituant ainsi une monographie de référence couvrant les dix dernières années de son travail. Le livre est divisé en trois chapitres : « Pouvoir », « Gouvernance » et « Travail », et dispose de textes de Barbara Biedermann, Manuel Borja-Villel, Boris Buden, Raphael Gygax et Ana Janevski.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au au Migros Museum für Gegenwartskunst, Zurich, du 20 mai au 13 août 2017.
Maja Bajević (née en 1967 à Sarajevo, Bosnie-Herzégovine, vit et travaille à Berlin, Paris et Sarajevo) est actuellement l'une des artistes les plus importantes en Europe de l'Est. Elle développe sa pratique artistique dans les domaines de la vidéo, de la performance, de la photographie et de l'installation. Ses œuvres confrontent le privé avec le public, l'intime avec le politique. Des sujets tels que le pouvoir, l'identité, la vérité, la patrie et la religion sont aussi centraux et communs à son travail que le thème de la migration, la marginalisation de l'étranger ou la tension entre le local et le global.