flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Limits to Growth
Nicholas Mangan [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
Nicholas Mangan Limits to Growth
Edité par Aileen Burns, Charlotte Day, Krist Gruijthuijsen, Johan Lundh.
Textes de Helen Hughes et Ana Teixeira Pinto, entretien avec Nicholas Mangan par Max Andrews et Mariana Cánepa Luna (Latitudes).

Conception graphique : Žiga Testen.
paru en janvier 2017
édition anglaise
17 x 24 cm (broché), affiche couleur, carte postale
246 pages (102 ill. coul. et 40 ill. n&b)
30.00 €
ISBN : 978-3-95679-252-6
EAN : 9783956792526
en stock
 
Catalogue réunissant une documentation autour de quatre projets majeurs de Nicholas Mangan, mis en relation avec l'œuvre de commande Limits to Growth, pour laquelle l'artiste australien explore les relations entre les devises traditionnelles et les monnaies cryptographiques. Richement illustrée, cette publication propose également une série d'entretiens avec le collectif curatorial Latitudes et deux essais de Ana Teixeira Pinto et Helen Hughes.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme itinérante à l'Institute of Modern Art, Brisbane (du 29 octobre au 18 décembre 2016), au KW Institute for Contemporary Art, Berlin (du 2 juin au 13 août 2017) et au Monash University Museum of Art, Melbourne (du 20 juillet au 17 septembre 2016).
Nicholas Mangan (né en 1979, Geelong, Victoria, vit et travaille à Melbourne) est un artiste pluridisciplinaire dont les créations prennent la forme de dessins, de sculptures, d'installations et de montages. Convoquant dans ses œuvres la science et l'histoire, Mangan investit les problématiques liées au colonialisme, à l'impact de l'activité humaine sur l'environnement, au consumérisme et aux dynamiques de l'économie politique mondialisée.
Résident au Gertrude Contemporary, Melbourne, aux Recollets, Paris, et à l'Australia Council's New York Green Street Residency, Nicholas Mangan est le lauréat 2007 de la bourse d'étude Anne and Gordon Samstag International Visual Arts grâce à laquelle il a poursuivi ses études à l'Universität der Künste à Berlin.