flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Ethical Actions – A Critical Fine Art Practice
Monica Ross [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
Monica Ross Ethical Actions A Critical Fine Art Practice
Edité par Susan Hiller et Suzanne Treister.
Textes de Jorn Ebner, Eric Levi Jacobson, Alexandra M. Kokoli, Esther Leslie, Yve Lomax, Denise Robinson, Monica Ross.

Photographies de Bernard G. Mills.

Conception graphique : Julia.
paru en janvier 2017
édition anglaise
15,5 x 24 cm (broché)
128 pages (96 ill. coul.)
22.00 €
ISBN : 978-3-95679-202-1
EAN : 9783956792021
en stock
 
Monographie exhaustive documentant quarante années de carrière de Monica Ross, auteure d'une œuvre performative, engagée et féministe qui aura su impacter durablement l'art et la société britanniques.
La publication comprend les premières collaborations féministes réalisées par Monica Ross dans les années 1970, des dessins réalisés au Greenham Common Women's Peace Camp dans les années 1980, des affiches en faveur du mouvement antinucléaire, des œuvres relatives aux écrits de Walter Benjamin et une documentation autour des soixante représentations de Anniversary—an act of memory (2008-2013), une série de performances personnelles et collectives dans lesquelles l'artiste récitait de mémoire et en plusieurs langues la Déclaration universelle des droits de l'homme, et dont la dernière représentation à l'ONU coïncide avec le jour de sa mort.
Monica Ross (1950-2013) est une artiste britannique s'exprimant à travers la vidéo, le dessin, l'installation, le texte et la performance. Célébrée à ses débuts pour son implication dans le mouvement féministe, elle sera à l'initiative des projets « Women's Postal Art Event » (« Feministo: Representations of the Artist as Housewife », ICA, Londres, 1977, « Kunstlerinnen International – 1877-1977 », Schloss Charlottenberg, Berlin, 1977) et « Fenix » (avec Kate Walker et Sue Richardson), dont l'objectif commun était de rendre visible la condition et les contraintes des femmes artistes issues du prolétariat.
Monica Ross fondera par la suite le groupe Sister Seven, un réseau national dédié à la diffusion de l'affiche d'art et de la performance. Elle devient également commissaire d'expositions et essayiste, maître de conférence à la Saint Martins School of Art de Londres entre 1985 et 1990, puis responsable de l'enseignement « Pratique critique des beaux arts » de 1990 à 1998. Elle poursuit sa carrière professorale et universitaire à l'Institut für Kunst in Kontext à l'université des arts de Berlin ainsi qu'à l'université de Newcastle. À l'occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, Monica Ross débute une série de soixante performances intitulées Anniversary—an act of memory, dans lesquelles elle récite la Déclaration de mémoire et en plusieurs langues. Remplacée par Andrew Mitchelson lors des dernières dates pour cause de maladie, elle meurt à Brighton en 2013, le jour de la représentation finale à l'ONU.