flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
« Peindre comme toujours… » – De l’épopée picturale de Martial Raysse – Edition de tête
Martial Raysse [tous les titres]
Éditions du Griffon [tous les titres] Multiples & éditions de tête [tous les titres]
Martial Raysse « Peindre comme toujours… » De l’épopée picturale de Martial Raysse – Edition de tête
Edité par Dimitri Salmon.
Texte de Dimitri Salmon.
paru en mai 2016
24 x 30 cm (hardcover, dust jacket), 16-color lithograph, heightened with hard pastel (atelier Idem, Paris) on BFK Rives 250 gram, 22,5 x 25 cm
240 pages + 6 feuilles dépliantes (ill. coul.)
1200.00 €
en stock
 
L'édition de tête de la monographie de référence de Martial Raysse, un ouvrage d'envergure, exhaustif, luxueux et abondamment illustré, dédié à la pratique picturale de l'artiste depuis 1957 jusqu'aux années 2010. Dimitri Salmon y conte avec érudition les nombreuses métamorphoses d'une peinture qui a su cristalliser les enjeux des époques qu'elle a traversées, et témoigner de leur sensibilité et de leurs mutations. Accompagnée d'une lithographie originale, imprimée en 16 couleurs et rehaussée au pastel gras par l'artiste, numérotée et signée, intitulée Pervenche, mon cœur.
Historien de l'art, conservateur, Dimitri Salmon est également poète. Il a travaillé sur de nombreuses expositions (« Georges de La Tour », Grand Palais, 1997 ; « D'après l'Antique », musée du Louvre, 2000 ; rétrospective Ingres, musée du Louvre, 2006) et publié sur des sujets aussi divers que Bernardo Daddi, Jean-Pierre Raynaud, Natoire, Alfred Janniot, la Vénus de Milo, Toyosaku Saïto ou Nicolas Schöffer. Il mène des études sur l'iconographie de l'Annonciation.

Edition limitée à 30 exemplaires (et 8 exemplaires hors commerce) datés, numérotés et signés.

Egalement disponible en édition courante.
Membre fondateur des Nouveaux Réalistes, aux côtés d'Arman, de François Dufrêne, de Raymond Hains, de Daniel Spoerri, de Jean Tinguely, de Jacques de la Villéglé et d'Yves Klein, célébré dans les années 1960 pour avoir, au moins autant que les Américains, inventé le Pop Art, Martial Raysse (né en 1936 à Golfe-Juan, Alpes-Maritimes, vit et travaille à Issigeac, Dordogne) prit le parti, dès le début des années 1970, de se tourner vers la peinture. 

Voir aussi Juliette Bertron : Un saint un pêcheur – Deux statues de Martial Raysse ; Anaël Pigeat : Cinéma Martial Raysse.