flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Espace art actuel n° 111 – Migrations-Frontières
Espace art actuel [tous les numéros]
  Espace art actuel Migrations-Frontières
paru en septembre 2015
édition bilingue (français / anglais)
21,9 x 27,8 cm (broché)
128 pages (ill.)
10.00 €
en stock
 
Numéro consacré aux migrations et aux frontières : textes de Bernard Schütze, Geneviève Chevalier et Michael Blum, Milutin Gubash par Chantal T. Paris, François Morelli par Bernard Lamarche, entretien avec Aram Han Sifuentes, essai de Dominique Sirois-Rouleau sur l'antagonisme de l'art « hors les murs », rubriques habituelles…
Lorsqu'il est question de migrations humaines, spontanément nous pensons aux personnes qui, de par le monde, sont dans l'obligation de quitter leur pays pour un autre considéré plus sécuritaire. Les raisons de ces migrations forcées sont multiples : politique, économique, ethnique, religieuse, voire de plus en plus climatique. Et même si la plupart de ces migrations existent depuis le développement des États-nations et l'apparition de nouvelles frontières, il nous faut admettre que « notre époque a produit plus de réfugiés, de migrants, de personnes déplacées, d'exilés, qu'il n'y en a jamais eu dans l'histoire ». Devant l'ampleur de ces déplacements obligés et pour contourner le marché lucratif des passeurs, Catherine Wihtol de Wenden, spécialiste des migrations internationales, plaide pour un droit de migrer, un droit à la mobilité, même si l'hospitalité n'est pas toujours au rendez-vous.
Fondé en 1987 à Montréal, Espace art actuel est un périodique bilingue qui se consacre à la promotion des pratiques artistiques en lien avec le domaine de la sculpture, de l'installation ou de toute forme d'art associée à la notion de la spatialité. À raison de trois parutions par an (janvier, mai, septembre), la revue publiée par le Centre de diffusion 3D à Montréal offre visibilité et dynamisme aux scènes artistiques canadiennes et québécoises. Espace art actuel est dirigé depuis 2013 par André-Louis Paré.