flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Regards dans la surface réfléchissante du rétroviseur – Information, spéculation et probabilité dans l’œuvre de Maxime Bondu
Maxime Bondu [tous les titres]
Aparté [tous les titres]
Maxime Bondu Regards dans la surface réfléchissante du rétroviseur Information, spéculation et probabilité dans l’œuvre de Maxime Bondu
Texte de Daniel Kurjakovic.

Conception graphique : Yann le Floc'h.
paru en août 2016
édition trilingue (français / allemand / anglais)
16,5 x 23,5 cm (broché)
96 pages (ill. coul.)
20.00 €
ISBN : 978-2-8399-1865-7
EAN : 9782839918657
en stock
 
Première monographie consacrée à l'œuvre de Maxime Bondu, cet ouvrage propose un essai de Daniel Kurjakovic et présente neuf installations essentielles de l'artiste. Schémas, dessins, maquettes, sources d'inspiration et vues d'expositions éclairent le travail expérimental et spéculatif de Bondu, engagé dans une exploration des possibilités de lecture du monde, de l'histoire et de la société.
« L'œuvre de Maxime Bondu (…) [convoque] des lieux et des disciplines hétérogènes, des périodes historiques et des domaines scientifiques. (…) Ses œuvres ne progressent pas du grand vers le petit et n'ont aucune prétention à la généralisation. Au contraire, elles partent d'un détail précis, en soi insignifiant, qu'on pourrait facilement ignorer, pour esquisser des paradoxes sur le plan sociétal. On pourrait dire que l'artiste tente de donner à voir l'espace et le temps pour ainsi dire à travers un petit rétroviseur – quelle que soit l'ancienneté historique de la situation sous-jacente ou l'étendue des contextes politiques, scientifiques ou sociaux qu'elle rappelle. En ce sens, ses œuvres sont la surface réfléchissante d'un rétroviseur dont la forme légèrement convexe permet de rendre visible avec le plus grand angle possible ce qui est derrière nous. »
Daniel Kurjakovic
Publié dans le cadre du concours Picker organisé par Aparté, association pour la promotion des artistes émergents fondée en 2007 à Genève (www.art-emergent.ch), dont Maxime Bondu est le lauréat 2015-2016.
Après des études en Histoire de l'Art et Archéologie à l'Université de Marne la Vallée, Maxime Bondu (né en 1985, vit et travaille à Gaillard, France) a obtenu en 2009 le diplôme de l'Ecole Supérieure d'Art de Brest. Son travail, porté par les notions d'information, de spéculation et de probabilité, s'accompagne d'une dimension collaborative et curatoriale. Cofondateur de Monstrare, il mène depuis 2012, le Monstrare Camp, une expérience communautaire au sein d'un domaine troglodytique de 30 000 m2 à Dampierre sur Loire. Il développe Bermuda, un site d'ateliers d'artistes mutualisés à la frontière franco-suisse.

Voir aussi Maxime Bondu & BUREAU A.