flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Transphère n° 01 – Paysages fertiles
Daito Manabe & Motoi Ishibashi [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Art contemporain [tous les titres] – collection Monographies [tous les titres]
 Daito Manabe & Motoi Ishibashi Transphère Paysages fertiles
Textes de Aomi Okabe, Minoru Hatanaka, Dominique Moulon, Kazunao Abe, entretien avec Daito Manabe et Motoi Ishibashi.

Publié avec la Maison de la culture du Japon à Paris.
paru en mai 2016
édition bilingue (français / anglais)
21 x 29,7 cm (broché)
56 pages (ill. coul.)
10.00 €
ISBN : 978-2-84066-876-3
EAN : 9782840668763
en stock
 
Catalogue de la première exposition en France de Daito Manabe et Motoi Ishibashi qui, à cette occasion, ont créé une installation donnant à voir l'invisible : une nouvelle œuvre qui fait appel à la technologie des lumières LED et des smartphones. Cet ouvrage présente également les recherches de ces deux créateurs, à la frontière des pratiques artistiques et des technologies de l'innovation.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Maison de la culture du Japon, Paris, du 16 mars au 7 mai 2016, dans le cadre du programme « Transphère (Art – médias – innovation) ».
Daito Manabe (né en 1976, vit et travaille à Tokyo) est un artiste, programmeur et DJ. Il fonde en 2006 Rhizomatiks, société spécialisée dans la conception de sites internet, design interactif, design graphique, architecture. Depuis 2015, il travaille avec Ishibashi sur Rhizomatiks Research, menant des projets en recherche et développement. En collaboration avec des artistes de diverses disciplines, il s'occupe aussi de projets faisant la part belle au design interactif. En 2008, il présente Electric stimulus to face-test dans plus de 30 villes du monde entier. En 2011, Particles, qu'il réalise avec Ishibashi, remporte un prix de distinction dans la catégorie art interactif du Prix Ars Electronica. A ce même festival, il reçoit une mention honorifique pour Perfume Global Site en 2013, et pour Sound of Honda / Ayrton Senna 1989 en 2014. Il a été récompensé quatre fois au Japan Media Arts Festival. Depuis 2011, il collabore avec la compagnie de danse ELEVENPLAY pour laquelle il conçoit des œuvres à partir de diverses technologies – vision par ordinateur, drones, bras robotisés –, donnant naissance à de nouvelles expressions corporelles.

Motoi Ishibashi (né en 1975, vit et travaille à Tokyo) a étudié l'ingénierie des systèmes de contrôle à l'Institut de Technologie de Tokyo, puis l'ingénierie mécanique et l'ingénierie du traitement d'image à l'Institute of Advanced Media Arts and Sciences (IAMAS) de Gifu, participant ainsi aux débuts de la production de médias numériques. C'est à la Tokyo University of the Arts où il enseigne qu'il rencontre Manabe, qui lui succède. Il développe actuellement de nouvelles méthodes artistiques qui embrassent à la fois l'environnement visuel et l'élaboration de solutions d'ingénierie pour la production artistique et d'espaces publics interactifs. En 2011, il remporte avec Manabe un prix de distinction dans la catégorie art interactif du Prix Ars Electronica. La même année, il remporte le Prix d'excellence de la 15e édition du Japan Media Arts Festival. Depuis 2015, il dirige avec Manabe Rhizomatiks Research, une section se consacrant à la recherche et au développement dans les domaines des arts, technologies et divertissement.