flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Entrée en matière
Hubert Damisch & Jean Dubuffet [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Coéditions Maison Rouge [tous les titres]
 Hubert Damisch & Jean Dubuffet Entrée en matière
Edité par Sophie Berrebi.
Textes de Sophie Berrebi, Hubert Damisch, Jean Dubuffet.

Publié avec L'Association des Amis de la Maison Rouge, Paris.
paru en mars 2016
édition française
14,5 x 22,5 cm (broché)
224 pages (50 ill. coul.)
19.50 €
ISBN : 978-3-03764-452-2
EAN : 9783037644522
en stock
 
Jean Dubuffet et l'historien d'art Hubert Damisch ont entretenu une longue amitié débutée en 1961 – l'année durant laquelle Damisch publia son premier essai sur Dubuffet – et jusqu'à la mort de l'artiste français en 1985. Entrée en matière propose à lire l'ensemble des textes écrits par Damisch sur Dubuffet ainsi qu'une partie de leur correspondance.
« Il y a sans doute plus à apprendre de la façon dont un artiste se confectionne à son propre usage une histoire de l'art, en quelque sorte privée et nécessairement partielle – et partiale –, que de tous les volumes qui prétendent en restituer le panorama objectif. »

Dans sa Biographie au pas de course, rédigée au soir de sa vie par Jean Dubuffet, Hubert Damisch est l'une des rares personnes mentionnées. « Les Éditions Gallimard entreprirent de réunir tous mes écrits qui étaient épars et que Hubert Damisch s'appliqua avec un admirable soin à recueillir et annoter. De fréquentes rencontres en découlèrent, puis des liens amicaux assidus entre nos ménages.  » Dans le style précis de l'artiste, tout est dit : la relation amicale sincère, le compagnonnage artistique au long cours, le respect théorique mutuel. Rassemblant l'ensemble des essais et articles qu'Hubert Damisch consacra à l'œuvre de Jean Dubuffet, ainsi que leur correspondance entre 1961 et la disparition de l'artiste, cet ouvrage témoigne de ce parcours intellectuel et artistique croisé, de cette relation érudite, faite de ruptures et d'intelligence. Édité et présenté par Sophie Berrebi, Entrée en matière permet d'approcher, simultanément et au plus près de la fabrique des œuvres – qu'elles soient littéraires ou plastiques –, la manière dont évoluent la pensée d'un historien de l'art philosophe, au contact d'un créateur qui lui est contemporain, et le travail de celui qu'Hubert Damisch surnomma « le nouveau Robinson », figure majeure de l'art du XXe siècle, reconnu pour ses expérimentations plastiques radicales et sa position unique au sein du système culturel contemporain.
Cette publication s'inscrit dans la collection Lectures Maison Rouge, dont l'ambition est de proposer des textes d'artistes qui interrogent à la fois la muséographie, l'écriture de l'exposition et le travail de certains artistes eux-mêmes, sous la direction de Patricia Falguières.
Philosophe spécialisé dans l'esthétique et l'histoire de l'art, Hubert Damisch (né en 1928) est reconnu pour ses travaux sur la perspective, la théorie de la peinture et l'architecture.

Peintre, sculpteur et écrivain français, Jean Dubuffet (1901-1985) est le premier théoricien de ce qu'il a appelé « art brut », le plus important représentant, avec Jean Fautrier, du courant de l'art informel (tachisme).

Voir aussi Jean Dubuffet ; Baptiste Brun : Jean Dubuffet – Face au paradigme primitiviste (1944-1951) ; Pierre Leguillon : Dubuffet Typographe.