flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Isidore Isou [tous les titres]
Éditions du Griffon [tous les titres] Monographies & catalogues [tous les titres]
Isidore Isou <!---->
édition française
à paraître
 
Editée par Frédéric Acquaviva, la toute première monographie sur Isidore Isou, qui fait écho aux publications pionnières des Editions du Griffon (Brancusi en 1959), est essentiellement consacrée aux œuvres plastiques du créateur du lettrisme, tout en évoquant ses conceptions novatrices dans la poésie, le cinéma ou le roman.
Isidore Isou est né en 1925 en Roumanie ; il a vécu en France depuis 1944 et jusqu'à sa mort le 28 juillet 2007. Il fonde le lettrisme en 1946, mouvement poétique, graphique et philosophique décisif cherchant à mettre en place une nouvelle esthétique libérée des règles de la poésie et de l'art : « le lettrisme est l'art qui accepte la matière des lettres réduites et devenues simplement elles-mêmes ; et qui les dépasse pour mouler dans leur bloc des œuvres cohérentes ». Il publie Le Manifeste de la poésie lettriste ainsi qu'un livre fondateur, Introduction à une nouvelle poésie et à une nouvelle musique (1947). Il intervient au cinéma avec son film Traité de bave et d'éternité présenté à Cannes en 1951, ainsi que dans le genre romanesque avec Les journaux des Dieux (1950) et Initiation à la haute volupté (1960). En 1976 une rétrospective de son œuvre est présentée à la galerie Weiller à Paris. Il montre également ses œuvres à la galerie de Paris et à celle de Michel Broomhead en 1989. En 2004 paraissent les Manifestes du Soulèvement de la Jeunesse aux Editions Al Dante.

Voir aussi Frédéric Alix : Penser l'art et le monde après 1945 – Isidore Isou, essai d'archéologie d'une pensée.