flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Datumo !
Julien Prévieux [tous les titres]
Le Plateau / Frac Île-de-France [tous les titres]
Julien Prévieux Datumo !
Edité par Gilles Baume.
Textes de Gilles Baume.
Photographies de Martin Argyroglo, Julien Prévieux, Mario García Torres.

Conception graphique : Loran Stosskopf (Mucho) et Camille Bardes.
paru en décembre 2015
édition bilingue (français / anglais)
29,7 x 42 cm (broché)
24 pages (ill. n&b)
6.00 €
ISBN : 978-2-918138-11-2
EAN : 9782918138112
en stock
 
Datumo ! retrace en grand format une expérience de quantification des regards des visiteurs sur les œuvres d'une exposition collective.
Cette publication documente le projet éponyme de Julien Prévieux qui a eu lieu à Paris en 2013, dans le cadre du programme culturel du Frac Île-de-France. Il a été réalisé avec un groupe de travail composé de Florent Audoye, Jacky Carrier, Maryvonne Carrier, Sophie Cohen, Lucas Henao Serna, Jenna Jeremie, Patricia Morshed et Joris Thomas. Avec ses recherches sur le « statactivisme », l'artiste interroge la place prépondérante que prennent les données chiffrées dans la vie quotidienne, pour les détourner de leur fonction et en proposer de nouveaux usages. Les dessins, reproduits dans la présente publication, traduisent les regards des participants sur les œuvres de l'exposition collective « Paint it black », avec des œuvres de la collection du Frac Île-de-France, présentée au Plateau, Frac Île-de-France, entre le 14 mars et le 12 mai 2013. A la suite de l'exposition, les dessins ont été réalisés avec du fil de laine et photographiés au fil des salles du plateau, à la place des œuvres regardées.
Le travail, le management, l'économie, la politique, les dispositifs de contrôle, les technologies de pointe, l'industrie culturelle sont autant de « mondes » dans lesquels s'immisce la pratique de Julien Prévieux (né en 1974 à Grenoble, vit et travaille à Paris). A l'instar des Lettres de non-motivation qu'il adresse régulièrement depuis 2004 à des employeurs en réponse à des annonces consultées dans la presse, détaillant les motivations qui le poussent à ne pas postuler, ses œuvres s'approprient souvent le vocabulaire, les mécanismes et modes opératoires des secteurs d'activité qu'elles investissent pour mieux en mettre à jour les dogmes, les dérives et, in fine, la vacuité. Adoptant sciemment la posture de l'individu confronté à des pans entiers de la société qui, à bien des égards, se retrouvent déshumanisés, Julien Prévieux développe une stratégie de la contre-productivité, ou de ce que le philosophe Elie During nommait, dans un texte sur sa pratique, le « contre-emploi ».
Julien Prévieux est le lauréat du Prix Marcel Duchamp 2014.