flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Critical Spatial Practice n° 06 – The Roundabout Revolutions
Eyal Weizman [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Histoire, critique et théorie [tous les titres]
Eyal Weizman Critical Spatial Practice The Roundabout Revolutions
Edité par Nikolaus Hirsch et Markus Miessen.
Contributions de Blake Fisher et Samaneh Moafi.

Conception graphique : Zak Group.
paru en octobre 2015
édition anglaise
10,5 x 15 cm (broché, sous jaquette)
120 pages (11 ill. coul. et 55 ill. n&b)
15.00 €
ISBN : 978-3-95679-098-0
EAN : 9783956790980
en stock
 
Comment une construction architecturale héritée du colonialisme et mise au service du pouvoir autoritaire est devenue le lieu de sa chute : les « révolutions de ronds-points », de la Corée du Sud au Printemps arabe.
La majorité des récentes révolutions et révoltes de par le monde on possédé une caractéristique architecturale commune : beaucoup ont éclaté sur les ronds-points des centres-villes. En pensant la relation entre protestation et forme urbaine, Eyal Weizman se propose d'analyser l'histoire des « révolutions de ronds-points », depuis le soulèvement de mai 1980 à Gwangju, Corée du Sud, jusqu'au Printemps arabe et ses conséquences chaotiques. Ce court texte suit le développement du rond-point en Europe et en Amérique du Nord au début du XXe siècle, puis son exportation vers le monde colonial dans le cadre de tentatives de « discipliner » et « policer » les villes non-occidentales. Aujourd'hui, la vague de révolte qui a caractérisé le Printemps arabe semble refluer, alors que les nations et les peuples subissent la guerre civile et l'oppression militaire. Pour faire face à cette contre-révolution, la puissance immanente des acteurs des « révolutions de ronds-points » devra trouver son corollaire dans les « tables rondes », nouveau lieu possible du changement politique.
Avec des photographies de Kyungsub Shin. Publié suite à la collaboration d'Eyal Weizman à l'exposition Gwangju Folly II en 2013.

Voir aussi Final Vocabulary ; Brandon LaBelle : Diary of an Imaginary Egyptian.
Eyal Weizman (né en 1970 à Haifa) est un intellectuel et architecte israélien. Il dirige le Centre pour la recherche en architecture, Institut Goldsmiths, université de Londres.

Voir aussi Thomas Keenan & Eyal Weizman ; Alessandro Petti, Sandi Hilal & Eyal Weizman.