flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Objets noirs et choses carrées – Nino Ferrer Revisited (CD)
Optical Sound [tous les titres]
  Objets noirs et choses carrées Nino Ferrer Revisited (CD)
Mastering : Norscq.

Conception graphique : Pascal Béjean.
paru en février 2012
CD digipack
60'15, 19 titres
15.00 €
en stock
 
Un hommage à Nino Ferrer en 19 réappropriations.
Après avoir rendu hommage à Ptôse (Ignoble vermine, Muséa, 2004) et à Tuxedomoon (Next to Nothing, Optical Sound, 2006), Philippe Perreaudin (membre du groupe PALO ALTO) récidive cette fois avec Nino Ferrer.
Des premiers tubes 60's aux albums concept des 70's, le répertoire de N. Ferrer contient quelques chefs-d'œuvre devenus des standards. Influence majeure de nombreux musiciens de tous horizons, aussi bien pour son œuvre que pour son parcours, Ferrer demeure, à l'instar d'un Bashung ou d'un Christophe, une figure atypique et décalée de la chanson française.
Les 19 versions proposées ici ne sont pas toutes à proprement parler des « reprises ». Il ne s'agissait d'ailleurs pas de « reprendre » Nino Ferrer, mais de le revisiter. Chaque groupe ou artiste se réapproprie donc le titre de son choix tout en restant fidèle à son propre univers musical, souvent aux antipodes de ceux (et ils sont nombreux) abordés par Nino.
A l'exception de J. G. Thirlwell, compositeur australien issu de la mouvance « Industrial Music » des 80's (Fœtus), les musiciens présents sur cet hommage font majoritairement partie de la scène underground française, elle-même déjà très active à la même époque. Enthousiasmé par le projet, Arthur Ferrari, un des deux fils de Nino, participe également à l'aventure en accompagnant les frères Lefdup, figures emblématiques de l'âge d'or de Canal+ (l'émission L'œil du cyclone, entre autres). Quant à Etienne Charry (co-fondateur du groupe Oui-Oui avec Michel Gondry et pilier de l'écurie Tricatel), sa version des fameux Cornichons retrouve la saveur de l'instrumental original (Big Nick, de James Booker, arrangé et transformé en chanson à succès par Nino Ferrer en 1969). Objets noirs et choses carrées (référence directe à la chanson Madame Robert) apporte donc un éclairage inédit et particulier sur la riche discographie de cet artiste majeur disparu en 1998.

« Mon père est un homme de bien
Il possède des magasins
D'objets noirs et de choses carrées
Il est sujet aux rhumes en été »
Nino Ferrer, Madame Robert, 1967
Edition limitée à 300 exemplaires.

Pré-écoute : optical-sound.bandcamp.com/album/objets-noirs-et-choses-carrees-nino-ferrer-revisited-os-041.