flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
The Middle of Everywhere
Lisa Beck [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Lisa Beck The Middle of Everywhere
Edité par Caroline Soyez-Petithomme.
Textes de Samuel Gross, Bob Nickas, Caroline Soyez-Petithomme.

Conception graphique : Officeabc.

Publié par La Salle de bains, Lyon, avec la galerie Samy Abraham, Paris.
paru en juillet 2015
édition bilingue (français / anglais)
20 x 30 cm (broché)
140 pages (ill.)
35.00 €
ISBN : 978-2-9547922-0-0
EAN : 9782954792200
en stock
(derniers exemplaires
disponibles !)
 
Cette monographie de référence de la peintre new-yorkaise, qui développe depuis plus de trente ans un langage abstrait aussi ludique et discret qu'il est efficace et tranchant, présente un corpus d'œuvres conséquent allant des années 1980 à nos jours (peintures, installations et sculptures), et propose également de revenir sur les expositions personnelles récentes de l'artiste comme « Endless » (La Salle de bains, Lyon), « Observatory » (Galerie Samy Abraham, Paris) et « The Middle of Everywhere » au centre d'art Circuit à Lausanne. Avec des essais de Samuel Gross et Bob Nickas, et une introduction générale de Caroline Soyez-Petithomme.
A la surface d'un panneau de bois, d'une toile, d'un miroir ou d'un mylar, la pratique artistique de Lisa Beck (née en 1958 à New York, vit et travaille à Brooklyn) se déploie comme un continuum, comme une série ouverte de motifs, principalement abstraits, que l'artiste invente, répète et agence depuis le milieu des années 1980.
Lisa Beck mène des explorations mentales et conceptuelles sur l'idée d'une surface picturale infinie, qui serait paradoxalement composée de et interrompue par l'espace entre les œuvres, par l'architecture et l'air. « Les molécules, les étoiles, l'horizon, les nuages et les lacs », telles sont les sources d'inspiration de l'artiste. A partir de cela, elle abstrait littéralement des formes, des couleurs et des structures créant ainsi des arrangements d'objets, de matériaux et de peintures dont les effets de rythme, de symétrie, de miroir, de reflets ou de transparence évoluent à chaque exposition.
C'est à la Rhode Island School of Design (dont elle sort diplômée en 1980) que Beck a étudié la peinture, mais également la sculpture et le cinéma, ce qui lui a sans doute permis de ne pas restreindre ses processus de création et de production aux techniques picturales traditionnelles de la peinture (acrylique ou huile, sur toile, sur bois ou peinture murale). Depuis cette formation, Beck poursuit ses recherches et expérimentations sur l'abstraction au sens large du terme : inventant des motifs, s'appropriant certains autres via des sources aussi diverses que des images scientifiques, des objets du quotidien ou des matériaux de bricolage.