flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Dessins / Drawings / Zeichnungen
Corinne Laroche [tous les titres]
Centres d'art, musées, galeries & varia [tous les titres]
Corinne Laroche Dessins / Drawings / Zeichnungen
Textes de Andreas Schalhorn, Christiane Vollaire, Johana Carrier.

Publié par la galerie laurent mueller, Paris.
paru en juillet 2015
édition trilingue (français / anglais / allemand)
20,5 x 25,5 cm (relié)
144 pages (80 ill. coul. et n&b)
35.00 €
ISBN : 979-10-90674-14-1
EAN : 9791090674141
en stock
 
Première monographie de l'artiste française, une mise en perspective de l'ensemble de son travail et de sa démarche artistique depuis 1995, avec deux essais et un entretien.
Corinne Laroche accorde une place essentielle au dessin. Son travail se penche sur le temps, la définition d'un territoire par la répétition d'un geste et le remplissage de l'espace. La mise en abstraction d'un souvenir réel par la litanie et la mémoire d'un geste est à la fois l'outil et le résultat de son travail. La série est toujours présente dans les dessins de Corinne Laroche ainsi que certaines formes comme le point et le carré.
L'artiste vit aujourd'hui une période importante de reconnaissance de son travail : ayant reçu en 2008 le Prix de la Villa de Saint-Ouen, ses œuvres se trouvent dans les collections de l'Artothèque d'Angers, du Kupferstichkabinett à Berlin, du Neuer Berliner Kunstverein et dans la collection de la ville de Saint-Ouen. La publication de ce catalogue accompagne cette reconnaissance, en donnant un aperçu clair de l'ensemble de la démarche de Corinne Laroche et en revenant sur ses différentes phases de construction.
Trois auteurs s'engagent pour ce projet. Pour souligner la liaison de Laroche avec l'Allemagne (elle vit et travaille entre Paris et Berlin), le texte du Conservateur du cabinet des arts graphiques de Berlin, Dr. Andreas Schalhorn, situe le travail de Laroche dans le contexte de la scène artistique allemande. Christiane Vollaire, philosophe titulaire d'un doctorat en esthétique, s'entretient avec l'artiste, un format souple permettant de partager plus intimement la vision artistique de Corinne Laroche. En dernier lieu, Johana Carrier, co-rédactrice en chef de Roven, revue critique sur le dessin contemporain, se penche sur l'importance accordé par l'artiste au dessin dans le cadre de ses recherches plastiques.
Depuis 2007, Corinne Laroche (née en 1957 à Toulon) développe un dessin dont une grille fournit la structure de base, le point de repère et l'horizon. Maintenue plus ou moins visible en surface, mais non moins présente, cette grille permet le déploiement intensif et expansif d'un geste simple, de l'ordre du griffonnage. Ce protocole une fois posé élude les questions de choix compositionnel et de techniques pour favoriser l'approche intuitive, tout comme l'improvisation musicale repose sur une partition invisible.
Corinne Laroche est diplômée de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Ses œuvres se trouvent dans les collections du Kupferstichkabinett Staatliche Museen zu Berlin et du Neuer Berliner Kunstverein . Elle a entre autre exposé à la Galerie Edouard Manet, Gennevilliers (2000) et à la Galerie du quai - Ecole des beaux-arts de Toulouse (2002). En 2008, Corinne Laroche reçoit le prix de la ville de Saint-Ouen et expose au Château de Saint-Ouen, Motherland I ( 2009). Parmi ses dernière expositions collectives, on peut citer System und Sinnlichkeit au Kupferstichkabinett Staatliche Museen zu Berlin, Berlin (2013), An Exchange with Sol LeWitt à Cabinet, New York et MASS MoCA, North Adams (2011), tour d'horizon avec fruehsorge contemporary drawings, à Berlin (2009), Anschlüssel London Berlin, au Centre for Recent Drawing à Londres, Drawing room, à Zurich avec la Galerie Bernard Jordan (2011) et Correspondances, avec Martin Barré et James Brooks à la galerie laurent mueller (2012).