flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Imponderable – The Archives of Tony Oursler
Tony Oursler [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Livres & éditions d'artistes [tous les titres]
Tony Oursler Imponderable The Archives of Tony Oursler
Edité par Tom Eccles, Maja Hoffmann, Beatrix Ruf.
Textes de Jordan Bear, Karen Beckman, Noam Elcott, Maja Hoffmann, Branden W. Joseph, Peter Lamont, Fred Nadis, Stephanie O'Rourke, Jim Steinmeyer, Christopher Turner.

Conception graphique : Zak Group.
paru en juillet 2016
édition anglaise
21 x 28 cm (broché, couv. lenticulaire)
520 pages (552 ill. coul. et 110 ill. n&b)
50.00 €
ISBN : 978-3-03764-475-1
EAN : 9783037644751
en stock
 
Les archives personnelles de l'artiste américain Tony Oursler, consacrées au surnaturel et à l'occultisme : un véritable trésor de plus de 1200 photographies, publications et objets uniques en lien avec la magie, le paranormal, la fantasmagorie, la pseudo-science et la technologie (ainsi que leurs représentations culturelles et médiatiques), qui retrace une histoire sociale, spirituelle et intellectuelle, mais aussi familiale, remontant au début du XVIIIe siècle... et interroge les possibilités entre archives et production artistique.
« Impondérable » désigne un vaste projet de recherche dédié à la collection personnelle de Tony Oursler. Oursler a nommé son projet ainsi, suggérant l'idée de ce qui ne peut être déterminé avec précision, mesuré, ou évalué de manière physique. Les scientifiques du XVIIIe siècle utilisaient ce terme pour décrire le magnétisme, l'électricité, et d'autres énergies qu'on ne parvenait pas alors à quantifier. De plus, l'impondérable suggère une sphère de spéculation ouverte peuplée de nombreux systèmes de croyances conflictuels.
Mais Oursler s'intéresse aussi à la manière dont les idées sont présentées pour convaincre le public, et particulièrement à la fabrication et à la démythification des idées, ainsi qu'aux limites de la crédulité humaine, ou à l'absence de telles limites. C'est cette recherche initiale sur les phénomènes occultes et l'histoire des médias qui a mené Oursler à des idées sur la pensée spéculative, les frontières de la science, l'utilisation du spectaculaire, la magie, l'occultisme, les expériences technologiques modernes, et bien au-delà. Ces archives couvrent de nombreuses catégories telles que la magie de scène, la photographie spirite, la démonologie, la cryptozoologie, l'optique, le mesmérisme, l'écriture automatique, l'hypnotisme, les fées, les cultes, la paréidolie, le surnaturel, la théorie des couleurs et les OVNI.
Pour Oursler, ces archives sont également le nid et le miroir d'une étonnante histoire familiale. Une partie de la collection est en effet héritée du grand-père de l'artiste, Charles Fulton Oursler, célèbre auteur et éditeur du début du XXe siècle, également magicien à ses heures, figure de proue de la démythification des médiums spirites frauduleux, ami du grand prestidigitateur Harry Houdini et d'Arthur Conan Doyle...
Cette publication monumentale, qui « traduit » les éléments d'archive sous la forme du livre, rassemble près de 1200 documents issus de la collection d'Oursler parmi lesquels des photographies, des imprimés, des manuscrits anciens, des livres rares, des lettres et divers objets qui illustrent le pouvoir qu'ont les images de porter comme de défier nos croyances les plus ancrées, et nous offre un nouveau regard à la fois sur ce matériau recueilli par l'artiste depuis de nombreuses années et sur sa propre trajectoire créative.Les textes de commande d'universitaires et d'historiens qui accompagnent cette galerie d'images, en français et en anglais, constituent une somme sur le rapport de l'art, de l'homme et de la famille Oursler avec l'au-delà et ses fantômes, vrais ou faux.
Seconde édition de l'ouvrage publié en 2015 (ISBN 978-3-03764-426-3), à l'occasion de l'exposition éponyme à la Fondation LUMA, Arles, de juillet à septembre 2015, récompensé du FILAF d'argent en 2016.
Tony Oursler (né en 1957 à New York, où il vit et travaille) est diplômé du California Institute of the Arts. Ses travaux ont été exposés dans de nombreux musées, parmi lesquels le Stedelijk Museum (Amsterdam, 2014), le Pinchuk Art Centre (Kiev, 2013), l'ARoS Aarhus Kunstmuseum (Danemark, 2012), le Helsinki City Art Museum (Finlande, 2005), le Metropolitan Museum of Art (New York, 2005), le KunsthausBregenz (Autriche, 2001) et le Whitney Museum (New York, 2000). Tony Oursler a participé à d'importantes expositions collectives telles que Documenta VIII et IX. Ses œuvres font également partie des collections du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden (Washington), du centre Georges Pompidou (Paris), du MoMA (New York) et de la Tate Gallery (Londres).